10 conseils pour se (re)mettre au sport

Le 13 avril, j’ai remporté le défi que je m’étais lancé : celui de réaliser les 10 kms d’Aix-en-Provence (Aix en Foulées) en moins d’1h10. Un défi remporté haut la main puisque le chrono a affiché 1:00:45 quand j’ai franchi la ligne d’arrivée, bras au ciel. Et dire qu’il y a un an, je m’essoufflais après avoir grimpé un étage… ! Si j’ai pratiqué la danse pendant de nombreuses années, l’endurance n’était pourtant pas pour moi. Je refusais d’enfiler mes baskets et d’aller courir, de faire du vélo ou encore de nager, faute de motivation mais surtout de confort pendant l’effort. Il n’y a rien de pire que de courir 10 minutes et de cracher ses poumons… ! Comment ai-je pu alors courir 10 kms sans peine ?

Je ne suis pas une experte en sport, loin de là, je suis une anonyme. :) Mais je suis aujourd’hui assez à l’aise avec la course à pied pour vous livrer mes trucs et astuces, et partager avec vous mon parcours sportif. Pourquoi ? Tout simplement pour vous donner envie de vous y (re)mettre mais aussi pour vous prouver qu’on peut tous arriver à franchir une ligne d’arrivée. Il suffit de se munir de patience, de détermination et d’un plan d’entraînement (avec un objectif bien sûr). Je vous livre donc ici mes conseils, sans prétention aucune, c’est-à-dire les trucs et astuces qui ont fonctionné pour moi. Pour rappel, en novembre dernier, je courais 10 kms en 1h15. Aujourd’hui je mets quinze minutes en moins. Et j’espère prochainement battre à nouveau mon propre record. Alors, c’est parti ? Mes 10 conseils concernent ici la course à pied mais ils peuvent tout à fait s’appliquer au vélo, à la gym, à la natation, etc.

10 conseils pour se (re)mettre au sport

1.    Démarrer en douceur

Avant tout, il est, d’après moi, primordial de se poser la question suivante : « Pourquoi je veux me (re)mettre au sport ? » Est-ce pour perdre quelques kilos avant l’été et me sentir bien dans ma peau ou est-ce dans le cadre d’adopter une hygiène de vie saine ? La démarche n’est pas du tout la même ! Car vouloir se débarrasser d’un ou deux bourrelets ou au contraire se sentir tonique au quotidien sur le long terme n’affectera pas votre entraînement de la même façon. Lorsque j’ai pris la décision de faire du sport après plusieurs années d’inactivité, c’était dans un but de garder la pêche… toute ma vie ! Rien que ça. Et pour cela donc, je devais démarrer en douceur…

Plusieurs fois, j’ai voulu me mettre à courir, mais à chaque fois, je n’arrivais pas à tenir plus de 10 minutes, j’avais mal partout, j’étais essoufflée… Mon corps n’était pas prêt ! J’y suis donc allée en douceur. Avant de chausser les baskets, j’ai fait 4 mois de natation et de marche à pied, en douceur, pour préparer mon corps à l’effort, sans le brusquer… Au passage, j’ai perdu quelques kilos, j’étais un peu plus légère, mieux dans mes chaussures. Puis, quand j’ai démarré la course à pied, j’y suis allée tranquillement et à mon rythme : d’abord 15 minutes trottinées, puis 20, puis 30… Sans jamais me mettre la pression et en prenant goût au sport petit à petit, tout simplement.

 

2.    Se donner un objectif atteignable, puis un autre, puis un autre…

J’aime les projets, les objectifs… Mais pour les tenir, il faut qu’ils soient relativement proches, sinon je me démotive rapidement et je me trouve mille excuses (c’est bon, j’ai le temps, on verra plus tard…). Au départ, lorsque je nageais le midi, pendant ma pause-déjeuner, j’avais des objectifs de longueurs : demain, je nage 30 longueurs, dans deux semaines, 40 longueurs, etc.

Lorsque j’ai commencé la course à pieds, j’ai rapidement eu envie de rentrer dans le vif du sujet et de m’inscrire à des courses avec pour objectif d’abord de les finir, puis d’améliorer mon temps. Inutile de se lancer avec pour but de faire un marathon, mais un 5 kms dans deux mois, pourquoi pas. Une fois ce 5 kms terminé, on passera à 6 kms ou 7 kms, puis 10 kms, puis 12 kms, puis un semi et enfin un marathon !

Toujours, sans se mettre la pression et en se disant que si on arrive dernier, ce n’est pas bien grave, l’important étant bien sûr de participer. Si vous n’avez jamais participé à une course, sachez que l’ambiance y est excellente, que les encouragements fusent de partout et que personne n’osera vous démotiver ou vous pointer du doigt, bien au contraire !

 

3.    Suivre un plan d’entraînement…

Courir, oui, mais quand ? Combien de temps ? Comment ? Pour progresser, il est important de suivre un plan d’entraînement qui déterminera le nombre de fois où l’on court par semaine (grosso modo), combien de temps, où, comment, à quelle vitesse ? Histoire de ne pas partir à blanc, sans trop savoir où l’on va… On trouve de nombreux plans d’entraînement sur Internet. Personnellement j’ai créé le mien en m’aidant du site Jiwok (la partie gratuite) et de No Meat Athlete. Le blog Love Life Running met également à disposition un excellent plan d’entraînement pour ceux qui souhaitent débuter.

4.    … et l’intégrer à sa routine !

Avoir un plan d’entraînement c’est beau, l’intégrer à sa routine, c’est mieux ! Mon entourage est toujours épaté lorsque j’explique faire du sport le matin avant d’aller travailler. Mais c’est que le matin, je me lève, j’enfile ma tenue de sport, et hop, j’y vais, sans me poser de questions. Le soir, en sortant du boulot, c’est plus délicat, j’ai toujours autre chose à faire… Nous sommes faits d’habitudes et il est important, pour faire du sport et s’y tenir, d’intégrer ses séances sportives à ses habitudes quotidiennes (ou presque). Pas d’excuses ! On fait du sport comme on déjeune : à horaires fixes, histoire de ne pas y couper… !

 

5.    Bien s’alimenter

Notre corps a besoin de carburant pour fonctionner. Et comme une voiture, si on lui donne du Diesel alors qu’il réclame du Sans Plomb 95, c’est fichu, il ne démarre plus. Ceux qui me suivent sur Instagram savent que j’aime me faire plaisir et que je suis une adepte des pizzas, burgers et autres gourmandises (toujours végétales, bien sûr). Mais je sais aussi que mes muscles réclament des protéines et des minéraux et si le soir je mange un hot dog, le midi je me régale avec une grosse salade ou un plat à base de céréales ou de légumineuses.

Par ailleurs, je n’hésite pas à me supplémenter grâce à des produits adaptés, très utiles avant, pendant et après une course ou un entraînement intensif. Grâce au site Végé Sport, je trouve de quoi améliorer mes performances. Je fais également attention à me nourrir correctement, selon mes besoins. C’est prouvé : une alimentation végétale est un atout pour les sportifs et aide à récupérer plus vite. Par ailleurs, un régime à base de viande et de laitages favorise l’inflammation des muscles. S’il fallait une raison de plus pour changer d’alimentation, la voici.

Saviez-vous que notre corps perd de l’eau mais aussi des nutriments pendant l’effort ? C’est pourquoi il est recommandé de bien s’hydrater pendant et après une séance sportive mais aussi de récupérer les électrolytes (des nutriments essentiels, principalement le sodium et le potassium) perdus, à cause de la sueur. Concrètement, quelques dattes ou figues séchées avant un entraînement feront parfaitement l’affaire, tout comme un smoothie tout vert après, avec de la banane, des feuilles d’épinard, de mâche ou de cèleri…

Autre chose (oui, quand on parle nutrition, j’ai plein de choses à dire !) : avant, j’avais tendance à trop manger avant une course. Tels les sportifs que j’avais vu faire (comme mon amoureux, par exemple), je me levais aux aurores pour avaler un gros bol de porridge. Sauf que ce qui marche pour l’un ne fonctionne pas pour l’autre et j’avais régulièrement mal au ventre. C’est que ma digestion est lente, voyez-vous… Donc surtout, surtout : trouvez l’encas qui vous va avant un effort intense au lieu de vouloir copier sur celui de votre voisin.

–> Envie d’en savoir plus sur le sport et la nutrition ? Filez sur le blog Healthy Juliette, c’est une mine d’or !

6.    Renforcer ses muscles

Je fais du sport environ 1h par jour, 5 ou 6 jours sur 7. Parmi ces 5 ou 6 jours, je ne cours que pendant 3 d’entre eux. Le reste du temps, je fais du cross-training, c’est-à-dire que je profite des bienfaits du vélo, de la marche, de la gym ou de la natation pour renforcer mes muscles. Car pour courir toujours plus vite et plus longtemps, j’ai besoin de muscles forts. Aussi, pour ne pas me blesser, je fais attention à ne pas solliciter mes chevilles trop souvent, ces dernières étant sensibles. Courir c’est bien, avec des muscles renforcés, c’est mieux !

7.    Améliorer sa performance

Il est facile de stagner en course à pied. On court à 8 kms/h, on se sent bien, on sait que l’on pourrait prolonger sa course encore pendant une heure… Pourtant, si l’on veut progresser et courir toujours plus vite et plus longtemps, il est nécessaire de se faire violence et de se mettre au fractionné (un terme dont usent et abusent les coureurs, et pour cause). Hein ? Quoi ? Pendant quelques secondes, de préférence en fin d’entraînement, on va se donner à fond et courir à sa vitesse maximale avant de se remettre à trottiner. Au début, on peut par exemple courir à fond 15 secondes et récupérer pendant 1 minute, comme ça, 6 fois d’affilée, puis, petit à petit, on courra encore plus longtemps, pour récupérer moins longtemps… Le fractionné, ça fait mal, mais que ça paye !

Ce protocole d’entrainement rejoint d’ailleurs la méthode Tabata mise au point par un chercheur japonais du même nom. D’après M. Tabata, un exercice effectué à intensité maximale pendant 20 secondes suivies de 10 secondes de repos, et répété 8 fois, permet en 4 minutes d’augmenter entre autres les performances cardiovasculaires et la combustion de graisse pendant et même après la séance. Durant les 20 secondes d’efforts, il faut être le plus dynamique possible, c’est-à-dire donner le meilleur de soi-même en course à pied ou à vélo.

Grâce au fractionné, j’ai réellement pu améliorer mon rythme de course, passant ainsi de 7,5 kms/h à 9,5 kms/h de moyenne. Et je n’ai pas dit mon dernier mot ! Alors, convaincus ?

8.    Courir en musique ! Et autres gadgets

Avant, je focalisais sur mon souffle. Mais ça, bien sûr, c’était avant. Plus jeune, on m’avait appris qu’il fallait souffler d’une certaine manière que j’essayais lamentablement de reproduire, en vain. Demandez à n’importe quel marathonien comment il respire en course à pied, il n’en saura rien. C’est que le souffle est naturel et qu’il faut laisser son corps faire son boulot machinalement. Depuis que je ne focalise plus sur mon souffle, j’adore faire du sport en musique ! Sans musique, je suis incapable de courir plus de 20 minutes sans m’ennuyer.

La musique est ce qui me porte et je me suis composée plusieurs playlists entraînantes, grâce à l’application Spotify, à laquelle j’accède depuis mon téléphone, toujours accroché à mon bras pendant mes entraînements, grâce à une housse adéquate. J’ai aussi investi dans des écouteurs pour le sport, qui résistent à l’eau et la sueur et qui tiennent bien aux oreilles. Courir en musique a changé mes entraînements, tout comme enregistrer mes courses, via Runtastic, une application gratuite pour smartphone, qui calcule la vitesse de course et le nombre de kilomètres parcourus. À vous de trouver vos propres gadgets qui vous aideront à acquérir un confort supplémentaire durant l’effort.

9.    Bien se vêtir

Au début, je courais en jogging, un vieux machin que j’avais récupéré dans mes placards. Rapidement, j’ai compris que s’il existait des shorts et pantalons exprès pour la course, c’est qu’il y avait une raison ! Il est important de se munir des bons outils pour faire du sport en tout confort. Une bonne paire de baskets, adaptée à votre foulée et à vos objectifs/rythmes de course, un soutien-gorge qui offre un bon maintien, un haut et un bas qui épongent la sueur, des chaussettes qui ne quittent jamais votre pied… Un matériel adapté, c’est le meilleur des investissements !

10. Savoir se préserver

Si je m’écoutais, j’irais courir tous les jours… Mais voilà, mon corps a besoin de repos de temps en temps pour se régénérer. Alors je me ménage et je m’accorde un ou deux jours de répit par semaine. Aussi, je prends toujours bien soin de m’échauffer avant chaque séance et de m’étirer après le vélo ou la course à pied, avec des exercices qui ont fait leurs preuves.

Parfois, il m’arrive d’avoir des points de côté ou de ne pouvoir courir (péniblement) que 3 kms alors que deux jours avant je trottinais sans peine une heure durant… C’est bien normal ! Notre corps n’est pas au top de sa forme tous les jours. Dans ce cas là, il ne faut pas forcer.

En février dernier, j’ai eu des douleurs aux chevilles. Je n’ai pas attendu avant d’aller voir mon ostéopathe qui m’a tout remis en place. Pour faire du sport durablement, il faut entretenir la mécanique et écouter son corps qui nous parle. Une douleur ? Hop, on lève le pied et on consulte, mais surtout, on ne force pas et on ne laisse pas traîner !

Sur ce, bonne course ! :)

©Un grand grand merci à Coralie, Samia et Christian pour ces photos ! <3

Print Friendly

65 comments

  1. Nina says:

    Merci pour ce partage d’expérience ! Je réfléchis depuis un moment à commencer la course, sans trouver le temps ou la super motiv pour vraiment m’y mettre, mais là je crois que ça m’encourage bien !

  2. Marion de fan de jogging says:

    Bravo pour ce bel article et surtout pour ta performance :) tu peux être fière de toi. J’espère que tu battras ce record, si ce n’est déjà fait :)
    Je pratique le jogging pour de l’endurance car je fais de la danse et je suis entièrement d’accord avec tous tes conseils.
    Patience, détermination et un plan d’entraînement, il y a là tous les atouts pour réussir.
    Merci et bon courage !

  3. Marc de Sportifull says:

    Très bon article. Et je ne peux que valider cette approche car j’ai fait en gros la même chose. Le 10km, c’est parfait pour se remettre au sport de façon sérieuse, un objectif avec la motivation du groupe le jour J.

    C’est en même temps quasi impossible pour la plupart de vos collègues de non entraînés (malheureusement) mais en même temps très accessible, pas comme le semi ou +… Génial !

  4. Romane Azaro says:

    Oh mais vous êtes d’Aix! Moi qui pensais que les vgl étaient rares dans le sud est^^ je me sens moins seule! Bravo pour la course! Je me limite au cardio et a la muscu chez moi pour le moment, courir n’est pas trés sécurisant sur Arles quand on est une fille :/ et c’est bien dommage!

  5. Wondercow says:

    Bon alors je sais que ton article… « datte » (ahahaha je suis déjà loin, loin, loin, loin) mais je l’avais lu à l’automne dernier, et à cause de problèmes de santé assez graves je n’ai pas pu vraiment m’y mettre. Là ça va mieux, et ce matin je me suis enfin lancé, et je n’ai qu’un mot à dire : MERCI !

    Tes conseils (parmi d’autres) m’ont été fort précieux et je n’ai pas l’intention de m’arrêter, je pense être en bon chemin ! Je vais essayer de récolter un chouia plus d’informations sur « que manger avant et après » parce que j’ai un peu l’impression qu’en gros il faut s’adapter à ses habitudes et son estomac :p

    Merci Lili !

    • Lili says:

      Coucou !
      Oooooh, je suis trop contente !!! Mieux vaut tard que jamais hihi. ^^ :DDD
      Oui, tout à fait, il faut vraiment adapter tes prises alimentaires en fonction de ton corps. :)
      Amuse-toi bien en sport. :) La vie est si belle en baskets. ^^
      Bises,
      Lili

  6. Val says:

    super ton témoignage et tes conseils ! Et bravo pour le 10km en à peine 1 heure ! J’aimerais arriver à ce resultat moi aussi
    Je me suis mise à la course il y a un peu plus d’un an maintenant et je n’ai reussi pour l’instant à faire 10km que 3 fois et avec des chronos aux alentours des 1h15. Je n’etais absolument pas sportive avant de débuter la course, mais aujourd’hui je suis totalement accro ! Je voyais l’hiver arrivait et avec les difficultés pour aller courir : ce n’est pas tant le froid qui me pose problème mais l’obscurité, seule dans un petit village dont on fait le tour en moins de 5 min en courant très lentement. Du coup, je me suis inscrite dans une salle de sport et je fais un Max de cardio mais aussi un peu de muscu. Je te rejoins totalement quand tu dis qu’il faut diversifier. Je trouve Sue ça a un effet miraculeux sur ma course et je viens à peine de commencer !
    Par contre, j’ai limpression que je dépense beaucoup plus de calories que lorsque je ne faisais que de la course et du coup, j’ai limpression d’avoir en permanence faim. Je me suis mise a vraiment essayer de mettre l’accent sur les protéines depuis une semaine et ça va un peu mieux. As tu des conseils dans ce domaine ? Utilise tu des compléments, des barres de céréales hyperpeoteinees, tout ca ?
    Les compléments, tout ça s’est pas trop mon truc, même les barresproteinees j’hésite mais là, je me demande si ma pratique sportive, ne le demande pas plus. Je fais au moins 1 heure par jour dont des trucs très cardio parfois. Qu’en penses tu ? Comment gère tu tout cela ? Est ce que tu manges plus ? Différemment ? Je voie partout : femme = risque de carence en fer, sportif = risque de carence en fer, vege = risque de carence en fer. Ça fait se poser des questions !!!

    • Lili says:

      Coucou Val,

      Merci beaucoup pour ton message ! :)
      J’espère ne pas trop te décevoir… Mais après un an de sport intensif, 1h à la salle par jour en hiver, dehors en été, j’ai ralenti le rythme car je m’épuisais. Du coup, cette année, je nage et je marche beaucoup !
      Mais pour répondre à tes questions, lorsque je me dépensais beaucoup, je jurais par les dattes, les amandes, les bananes… Pas besoin de poudres quand on mange équilibré et sain. Bien sûr qu’il faut augmenter les calories ingérées, puisque tu les dépenses, mais pas besoin d’en faire des tonnes non plus. Laisse ton corps te guider. Tu as faim ? Croque dans un bol de flocons (d’avoine ou autres) avec du lait végétal et des fruits, ou encore prépares-toi des barres crues ou boules d’énergies (quelques recettes sur le blog). Et mange le plus complet possible : pâtes complètes, riz complet, lentilles, etc. Mise aussi sur les légumes verts dont la teneur en fer et calcium est élevée et hydrate toi bien ! Mais avant tout et je le répète : écoute ton corps, il te dira quoi faire ! :) Je te conseille le blog : http://healthyjuliette.com/
      Bises et à bientôt,

      Lili

      • Val says:

        Merci mille fois pour ta réponse ! Je comprends que tu aies levé un peu le pied, c’est ce que je ne voudrais pas faire pour l’instant car j’y prend trop de plaisir et je sens que ça me fait énormément de bien mais ça demande beaucoup énergie et de temps, et ce n’est pas toujours évident.
        J’avais vu tes recettes de boules denergie, je vais tester ça. Ça devrait m’aider à éviter les hypoglycémies. Hier soir j’étais limite, on faisait des sprints, sur les derniers j’ai les jambes qui se sont coupées brutalement et je me suis rendue compte que j’avais super faim et étais en train de faire une sorte d’hypoglycémie. Pourtant javais avalé une banane et un muffin maison juste avant. Peut être pas une bonne idée le muffin… Il faut peut être que je prenne des boissons sucrées quand je fais des sceances longues comme ça. Je pense aussi que l’idéal cest d’écouter dont corps mais en ce moment j’ai bien du mal à le comprendre ! ;-) ça me conforte dans mon idée de faire sans compléments et poudre de perlimpinpin de voir que tu es du même avis. Je vais regarder le blog dont tu me parles, je ne connais pas.
        Merci encore pour les conseils. A +, bises.
        Val

        • Lili says:

          Coucou Val,
          Autre chose me vient en tête en te lisant… Mon oncle est très sportif et quand il part courir, il a toujours sur lui de l’eau sucrée, tu devrais peut-être en avoir sous le coude. Il ne faut pas hésiter tu sais à manger une ou deux dattes en pleine séance, ou une banane.
          Mon mari est ultra sportif, il faut beaucoup de vélo, et il mange toujours un petit quelque chose en chemin.
          Ne te brusque pas trop hein, vas-y mollo tout de même… Et veille bien à te reposer une ou deux fois par semaine (pas de sport !) pour que tes muscles se réparent : sinon c’est la blessure assurée (et alors, plus de sport du tout…). ;)
          Grosses bises,
          Lili

  7. aziliz says:

    génial cet article c’est exactement ça ! J’ai un peu le même style de vie que toi mais seulement depuis peu et je compte bientôt courir ma première course !
    Bonne suite !

  8. Nathashri says:

    bonjour Lili, mille mercis pour ce partage.
    Je n’arrivais pas à trouver du plaisir (comparé à mon homme) dans le sport, je ne faisais que souffrir. Mais je n’avais résolument pas la bonne technique. Depuis peu je me suis (re)mise à la course à pieds mais cette fois je prends les conseils d’un ami coureur de longue date. Je me sens beaucoup mieux : moins de douleurs aux articulations. et surtout j’apprécie le sport enfin, je m’y suis accrochée et ça a fini par payer. Je n’imagine plus mes semaines sans mes entrainements. merci lili.

  9. Amélie says:

    Coucou ! Merci pour l’article ! J’ai déjà téléchargé la fiche de conseils et d’entrainement sur le blog love life running. J’ai une petite question bête … le matin tu prends ton petit déj avant ou après être allée courir … ? Je n’imagine pas aller courir juste après un gros petit déjeuner .. . mais courir une heure avec juste un en-cas dans le ventre … pas facile non plus. Tu fais comment toi ?

    • Lili says:

      Coucou Amélie,
      YEAH, ravie de l’entendre !!! :)
      J’en parle un peu dans mon article quand je dis qu’avant le sport j’avale juste quelques dattes.
      J’ai déjà essayé les gros petit-déjs, etc, mais ça ne me réussit pas ! 5/6 dattes c’est parfait, ça cale, c’est du bon sucre…! Et je prends mon petit-déjeuner après, au travail ! ;p Héhé.
      Bises et bon entraînement ! :DD

  10. Thalie says:

    Merci tout plein Lili, cela m’aide beaucoup. Je fais de l’aqua bike et 2h de cours par semaine de gym, mais j’aimerais tout comme toi me mettre à la course à pied !! Mais je suis comme toi à tes débuts. Te lire m’a donné un couleur de boost ! Merci. Le plus, pour moi dans ce sport c’est que l’on est dehors, dans la nature..
    Et bravo !! Tu peux être fière de toi, de gros bisous sportifs.

    • Lili says:

      Coucou Thalie,
      Merci pour ton message ! :)
      Si tu fais déjà de l’aqua bike et de la gym, alors c’est bon, tu as de quoi te lancer en course ! :) Y a plus qu’à… :) Je suis vraiment contente de t’avoir boostée en tous cas !!! Et comme tu dis, on est dans la nature et puis ce que j’aime aussi c’est qu’on est libre de courir où on veut, quand on veut. :) Bisous tout plein et merci encore !! :)

  11. Maman douceur says:

    waouh! Grand bravo! Chaque fois que le printemps arrive je me dis que j’ai envie de m’y remettre et…donc tous les ans c’est la même chose! Alors, merci pour tes bons conseils, car l’une des raisons qui font que je n’y vais pas, c’est que je n’ai pas de plan! Avec tout ce que tu nous as indiqué, j’espère que j’y parviendrais cette fois? Rien que ton expérience motive déjà !

    • Lili says:

      Coucou !
      J’espère sincèrement que cette fois-ci sera la bonne… Allez, courage ! :)
      Promis, après on se sent bien !!! :)
      Bises,
      Lili

  12. Britt - Green Cuisine - says:

    Bravo bravo bravo !!! Voilà un bel article, détaillé, et qui montre comment on peut en quelques mois et en partant de zéro réaliser de vraies performances sportives !
    Après à chacun d’adapter, l’essentiel étant d’y prendre plaisir. Et quel bonheur de se sentir jour après jour mieux dans son corps !
    Il n’est JAMAIS trop tard pour se mettre au sport, chacun à son niveau, et je suis sûre que ton article va motiver bon nombre de personnes qui n’osaient pas. Encore un immense bravo pour ta persévérance : il n’y a pas de meilleure pub pour le sport ;) Groooos bisous sportifs ma Lili <3

    • Lili says:

      Merci ma Britt pour ton soutien depuis le début, tes encouragements, ton amitié qui m’ont bien été précieux…!!!!
      Ton expérience m’a aussi beaucoup parlé et tu as raison, il n’y a pas d’âge pour rien d’ailleurs… Tout est question de volonté. :)
      Je te fais tout plein de gros bisous ! <3

  13. Échos verts- Natasha says:

    Bonjour! Je me retrouve beaucoup dans ton expérience et tes conseils me parlent aussi; bien que je ne les applique pas aussi assidûment que toi, je confirme que tout cela aide à se motiver, à améliorer ses performances et son bien-être et à prendre goût à la course! Je vais justement faire une course de 10km ce dimanche… Je ne me suis pas entraînée aussi régulièrement que je le souhaitais mais j’espère au moins battre mon record de l’année dernière et le faire en moins de 54 minutes- et sinon tant pis, l’essentiel pour moi étant de participer et de terminer la course :-) Et dire qu’au lycée, je faisais tout pour louper les cours d’EPS… Heureusement, j’ai fini par comprendre la nécessité et les bienfaits du sport par moi-même et j’ai trouvé plaisir à me mesurer à moi-même plutôt qu’aux autres :-)

    • Lili says:

      Coucou Natasha,
      Merci pour ton message ! :)
      Il faut dire que les cours d’EPS n’aident pas à aimer le sport….!
      Alors, cette course dimanche ? :)
      Grosses bises,
      Lili

  14. Chrystelb says:

    Pour ma part, j’ai repris réellement la course à pied en début d’année quand j’ai arrêté de fumer. NB : J’ai toujours fais beaucoup de sport et surtout j’ai toujours trouver beaucoup de réconfort dans la course à pied. Enfin courir à 35 ans quand on a fumé… ça ne marche pas aussi bien qu’à 25 ans… bref passons sur la cigarette… je suis tout à fait d’accord avec tout ton article!!! le plus important c’est de savoir pourquoi on fait du sport et surtout que ce soit un plaisir ! Après chacun doit faire selon ses capacités !
    En ce qui me concerne en ce moment je combine la course à pied (le we car sinon pas le temps) avec des séances de yoga que me permettent d’étendre mes muscles et de faire travailler mon dos…
    Pour ce qui est du « régime course » moi je veux bien qq tuyaux car je suis un peu perdue depuis que je suis devenue végétarienne… mais qui peut devenir végétalienne ;)… !!! Et je pense que mon corps est en manque… mais de quoi je ne sais pas ! En tout cas félicitations pour ta course ! Et surtout continues ainsi !

    • Lili says:

      Coucou Chrystel,
      Merci pour ton message ! :)
      Je comprends ce que tu dis, j’ai été fumeuse aussi… Mais je suis plus jeune, donc peut-être que ça aide, en effet…!
      En tous cas, de combiner course et yoga c’est vraiment top car le yoga t’apporte la souplesse qu’on ne travaille pas vraiment en course. Ce sont de bons compléments !! Et comme tu dis, pour le dos c’est très bien aussi oui ! ^^
      Pour le régime, je ne fais rien de particulier… Si ce n’est que je mange beaucoup plus de fruits secs qu’avant, j’ai presque éliminé toutes les « conneries » industrielles, je mange plus santé qu’avant, il est important de donner des bonnes calories à son corps et surtout, je combine céréales/légumineuses pour des repas nourrissants. Tofu aussi, seitan un peu… Rien de fantastique. En fait c’est comme un « régime » non sportif mais avec des quantités un chouille plus grandes… Et pas de sucres/graisses de mauvaise qualité. :) J’espère que ça t’aide…
      Bises et bonne semaine,
      Lili

      • Chrystelb says:

        Merci pour ta réponse ! Il faudrait que je réussisse à me mettre aux fruits secs pour me donner un peu plus d’énergie …. Bonne semaine bises

  15. Stefan says:

    Merci très bon article, avec les liens, c’est top !

    J’ai failli m’y mettre récemment à la course, mais le taux élevé de pollution et récurrent dans ma ville m’ont démotivé.
    Mais ça donne envie c’est clair!

    • Lili says:

      Coucou !
      Je suis contente que mon article te plaise et je te comprends carrément…
      Je pense que dans ta situation j’aurais aussi hésité…!!!
      Bises,
      Lili

  16. Rose Citron says:

    Ohlala, je suis tellement admirative…
    Faire du sport le matin ??!!!!! J’en suis déjà à avoir du mal à me lever à temps pour prendre le temps d’un p’tit dej… Je me dis que ça me ferait me lever bien trop tôt, et la marmotte en moi ne peux pas…
    Chapeau!

    • Lili says:

      Hihi ! ^^ Je t’assure que pourtant, c’est un rythme à prendre… Par contre je me couche avec mes poules, LOL ! ^^ Gros bisous !

  17. Emilie P. says:

    Un article qui tombe à pic ! je me dis justement qu’il serait temps que je m’y remette et je sens que tes conseils vont m’y aider =) je rejoins Mlle Prune, je me décourage vite et je trouve que se fixer des objectifs comme tu le fais est une excellente idée !

    Bises Lili, et bonne semaine =) encore félicitations pour ta course !

    • Lili says:

      Coucou Emilie,
      Merci pour ta gentillesse, ton message me fait très plaisir et j’espère sincèrement que tu vas bientôt enfiler les baskets ! :DD
      Je t’embrasse,
      Lili

  18. Lisa says:

    Cela te va bien, cette mine sportive et réjouie !
    Merci pour tous ces bons conseils. Je n’ai pas encore commencé le fractionné mais j’ai comme l’impression que je vais devoir m’y mettre ! Des bises, Lili !

  19. Amandine//Mlle Prune says:

    Quand j’ai vu le titre de ton article, je me suis dit : ça il ne faut pas que je le loupe ! C’est vraiment un article super, très parlant et agréable à lire parce que tu es une personne à laquelle je peux facilement m’identifier ! Végétalienne comme moi, pas accro au sport à la base mais qui s’y est remis et qui aime ça ! J’aimerais être arrivée à ton niveau, mais je perds souvent courage et patience, et je me mets souvent des petites barrières ! Ton article me redonne envie de bouger ;)
    Merci Lili ! Comme toujours, tu tombes à pic ! (autant quand tu me régales en cuisine, que quand tu arrives à me motiver ^^) Biiiises :)

    • Lili says:

      Coucou Amandine,
      Tu es adorable ! :)
      Merci pour ton gentil message !!
      Je suis ravie que mon article te plaise et te donner envie, c’était le but. :DDD
      Je t’embrasse, à très vite ! ^^

  20. doudoute says:

    merci de nous faire partager ton expérience ! cela fait un quasi un an que je me suis remise au sport régulièrement, j’en fais 6 fois par semaine comme toi, par contre, je ne cours pas ! je fais de l’HIIT, de la marche, de la musculation !
    sur tes photos tu es rayonnante, preuve que le sport est bon pour tout ! tes conseils sont parfaits :)

    • Lili says:

      Coucou !
      Merci pour ton partage et tes encouragements, tu es adorable ! :)
      Oui la méthode HIIT est assez à la mode, quand je parle de méthode Tabata, c’est de ça qu’il s’agit… Tu trouves ça bien efficace alors ?
      Bises,
      Lili

  21. Emmanuelle says:

    Superbe article.
    J’ai commencé la course à pied en octobre dernier, moi qui n’ai jamais été sportive et après 3 grossesses!!
    Et tout comme toi je suis allée d’objectif en objectif: 3, 5, 7 et maintenant 10km mais pour le moment je ne parviens pas à augmenter ma vitesse. Le challenge était pour moi l’endurance et je suis plutôt contente denarvenir à courir 1h10!! Je vais peut-être tenter les
    Programmes d’entraînement ;-)

    • Lili says:

      Bonjour Emmanuelle,
      Et bravo !!!! Quel parcours au top ! ^^
      Et oui, pour la vitesse malheureusement il n’y a pas d’autre solution que le fractionné… Tout dépend de tes objectifs après ! :)
      Bon courage et à bientôt !
      Bises,
      Lili

  22. Hélène says:

    Super article!
    Bravo Lili :)
    ça m’a donné envie de m’y remettre…Je n’ai pas couru depuis le mois de Novembre (l’hiver m’a servi d’excuse pour arrêter) et là, je n’ai qu’une envie, remettre mes baskets!

  23. Papilusion says:

    Je suis admirative !! Je me trouve toujours mille raisons de ne pas faire de sport mais ma seule est que je suis une feignasse ;-)
    Merci pour tes conseils !

  24. Anna says:

    J’ai « dévoré » ton article !
    Il y a 2 ans, j’ai commencé mon boulot, j’avais 3h de transport par jour, je partais à 6h30 le matin et je rentrais à 19h le soir… dans ces conditions il m’était quasi impossible de faire du sport (je n’avais déjà plus assez de temps pour « vivre » alors pour faire du sport…).
    Et puis en septembre dernier j’ai eu la chance de bosser à côté de chez moi. J’ai donc voulu me remettre au sport, me souvenant le bien fou que ça me faisait (je courais 3 fois par semaine, allais une fois à la piscine et une fois j’allais à une cours de fitness/renforcement musculaire). Mais voilà quand j’ai voulu reprendre, ça c’est très mal passé… J’avais pourtant réfléchi à la chose : une fois par semaine pour commencer en allant à mon rythme… Au retour, au bout d’une bonne heure, mes migraines se réveillaient associées à des nausées… Horrible…
    J’ai rapidement laissé tomber, tu te doutes bien !
    En lisant ton post, je me dis que mon corps avait du vieillir et de vouloir faire et être « comme avant » n’était peut-être pas la meilleure idée !
    Ton conseil de commencer en douceur par des activités « moins intenses » que la course est probablement ce que je devrais faire.
    Merci de tes conseils Lili. Comme quoi, les choses les plus logiques ne sont pas forcément celles qui viennent à l’esprit en premier.
    Bisous ma chère Lili, belle journée

    • Lili says:

      Coucou Anna,
      Merci pour ton message et ton témoignage ! ^^
      Je suis ravie si mon article a pu t’aider à y voir un peu plus clair… Personnellement, c’est après avoir essayé plusieurs fois de courir, en vain, que je me suis dit que commencer par la natation serait déjà une bonne chose… Et ça a fonctionné ! Car malheureusement, le corps n’est pas toujours sympa avec nous : il nous fait payer nos mois d’inactivité très cher, LOL…
      Je pense sincèrement que si tu reprends en douceur par de la rando, de la gym ou de la natation, ça ira parfaitement, surtout que ton hygiène de vie est très bien ! :)
      Plein de gros bisous et bon courage !
      Lili

  25. Laurence says:

    Merci Lili pour tout tes conseils ;-)
    J’ai l’impression que ce que tu écris ressemble beaucoup à mon hygiène de vie sportive aussi. Je fais 5h minimum de sport par semaine et environ 2 à 3h de course ( parfois plus ) et je ne peux m’en passer. C’est trop bon et cela equilibre véritablement ma vie dans son ensemble.
    Des bises Lili et bon lundi **

  26. Ludy Go Girlzz says:

    Super article! Je vais partager ton article a mes petites eleves Francaises que je coach a Macau. Une bonne synthèse de ce que j’essaie de leur communiquer.
    Felicitation en tout cas et continue de nous régaler les yeux et les papilles avec tes bonnes petites recettes. :)

Laisser un commentaire