Bruschetta 4 saisons (vegan)

Encore un trésor qui nous vient d’Italie. Décidément, je suis folle de ce pays ! Servie comme antipasto (entrée) à Rome et à Florence, la bruschetta est à l’origine une tartine de pain grillé, frottée d’ail, garnie de tomates et de basilic, et arrosée d’huile d’olive. Vu, revue et re-revue, elle se décline aujourd’hui à l’infini !

Bruschetta aux légumes

Bruschetta 4 saisons 

Pour 4 bruschette :

  • 4 grandes tranches de pain de seigle ou de campagne
  • 40 feuilles de basilic frais
  • 4 gousses d’ail
  • 1 petit poivron rouge
  • 1 petit poivron vert ou jaune
  • 200 g de chair de tomate
  • 200 g de cœurs d’artichauts en boîte ou bocal
  • 180 g de champignons de Paris
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de poivre
  • Huile d’olive

Préchauffer votre four à 210°C (th.7).

Mettre les poivrons au four pendant 15 à 20 minutes en les retournant 2 ou 3 fois.

Les placer dans un sac plastique fermé et attendre qu’ils refroidissent.

Enlever la peau, couper en deux, retirer les pédoncules et les graines et couper en toutes petites lamelles.

Baisser la température du four à 180°C (th.6).

Placer les tranches de pain dans le four 5 à 8 minutes.

Laver les champignons et couper en lamelles.

Rincer les cœurs d’artichauts et égoutter.

Faire chauffer un peu d’huile dans une poêle sur feu doux.

Verser les poivrons, les champignons et les cœurs d’artichauts. Ajouter le sel et le poivre. Cuire à couvert 8 à 10 minutes en remuant de temps en temps.

Au robot, hacher les gousses d’ail et les feuilles de basilic.

Sur les 4 tranches de pain, répartir la sauce tomate puis les légumes et enfin l’ail et le basilic hachés. Arroser d’un filet d’huile d’olive.

Tapisser la grille du four de papier sulfurisé et enfourner 15 minutes.

Servir avec une salade verte.

Le saviez-vous ? Si vous commandez plusieurs bruschetta dans une trattoria (restaurant italien simple et souvent familial), il vous faudra alors demander des bruschette. Mais que vous soyez à Berlin, à Bruxelles, à Oslo ou à Stockholm, il vous sera inutile de chercher la traduction de la bruschetta dans votre dictionnaire : son nom s’exporte dans le monde entier.

Print Friendly

9 comments

  1. Jeremy says:

    Vraiment bon ! Il restait de la garniture que l’on a mangé telle quelle. Fait avec de la coriandre faute de basilic, ça marche bien aussi.
    Merci.

  2. Céline says:

    Bien le bonjour Lili,
    Ma nutritionniste m’a conseillé d’aller jeter un oeil sur ton site internet.
    Je ne suis pas vegan, mais je suis FAN de tes recettes! J’ai fait ma petite, ou plutôt ma grande sélection de tes recettes!
    J’adore cuisiné, c’est une passion. Je suis donc très curieuse et je suis partante d’essayer et de goûter du Vegan.
    D’ailleurs tes bruschettas un VRAAAI DELICE!!! Mon chéri et moi, nous nous sommes régalé!
    Miam MIAM!!! Rien à dire, Bravo!

    • Lili says:

      Coucou Céline,
      Oh quelle joie de t’accueillir ici, merci beaucoup, j’en suis vraiment ravie !!! :)
      Les bruschetta, c’est que du bonheur, tu as bien fait de démarrer avec cette recette. :)
      Belles découvertes,
      Lili

    • Lili says:

      Merci ma Cathy ! Elle n’est pas vraiment rééditée, juste mise en avant sur FB, car je sais qu’elle était passée à la trappe, LOL !! De gros bisous et merci encore !!

  3. Galou says:

    Je viens de voir ta bruschetta sur Pinterest! Je l’avais pas vu!
    Si j’ai des artichauts cette semaine dans mon panier, je sens qu’il va y avoir des bruschettas au menu ;)

  4. isabelle says:

    Elle se décline à l’infini, oui … Mais là c’est la tienne que je croquerais bien !! J’ai envie de soleil et de couleurs :-)

Laisser un commentaire