Bugnes / beignets à la fleur d’oranger (vegan)

Rappelez-vous : pour mardi gras, j’avais eu envie de vous faire des beignets et puis j’étais partie sur autre chose (des bouchées à la confiture), n’étant pas une grande fan de friture. Je vous avais néanmoins promis une recette de beignets et je tiens toujours mes promesses !

Cette fois-ci, j’avais réellement envie de partir sur des beignets… mais aussi sur des bugnes. Et je voulais une recette sans gluten (je vous ai tout de même noté la version avec gluten également). J’ai donc opté pour un croisé, c’est-à-dire des petits bugnes / beignets à la fleur d’oranger sans gluten, sans œuf et sans lait à ma façon, bons comme tout (de quoi presque me réconcilier avec la friture… !). Selon la forme que l’on donne à sa pâte et selon son épaisseur, on obtient donc des petits beignets tous ronds, ou des bugnes en forme de losange (par exemple).

J’ai utilisé par moins de 3 farines pour arriver à une texture et à un goût qui me plaisent, aussi veillez à utiliser 3 farines sans gluten également (par exemple riz complet, sarrasin et maïs), ou un mix à pâtisserie sans gluten. Place à la recette !

Beignets bugnes sans gluten

Bugnes / beignets à la fleur d’oranger

Pour beaucoup de bugnes/beignets (un saladier rempli) :

  • 600 g de farine de blé T65 ou un mélange de farines sans gluten
  • 100 g de sucre blond
  • 50 g d’huile d’olive
  • 300 ml de lait végétal au choix
  • 2 c. à soupe de compote de pommes non sucrée
  • 2 c. à soupe d’eau de fleur d’oranger
  • 1 c. à café de poudre à lever
  • 1 c. à café de bicarbonate alimentaire
  • Huile végétale pour la friture (tournesol ou pépins de raisin)
  • Sucre glace sans gluten

Verser les farines, le sucre, l’huile d’olive, le lait végétal, la compote de pommes, l’eau de fleur d’oranger, la poudre à lever et le bicarbonate alimentaire dans le bol de votre robot*. Bien mélanger jusqu’à obtenir une pâte souple, comme une pâte à tarte.

Former une boule et la placer sur votre plan de travail fariné.

Prélever des petits morceaux de pâte et former des petites boules ou des losanges selon votre envie. Pour l’épaisseur, c’est à vous de choisir, je vous conseille cependant d’opter pour 1 à 2 cm d’épaisseur et d’aplatir vos boules légèrement.

Verser l’huile végétale pour la friture dans une marmite (1 à 2 litre selon la largeur de votre marmite) et la chauffer.

Lorsque cette dernière est bien chaude, plonger entièrement les boules (ou losanges) préalablement formées et par petite dizaine ou demi-douzaine selon la taille de votre marmite.

Ces dernières vont remonter à la surface et dorer. Les retirer après quelques secondes, lorsqu’elles sont bien dorées (mais pas trop : attention, ça va de plus en plus vite !).

{Si vous n’avez pas de marmite, utilisez une casserole ou une poêle creuse même et retournez les bugnes/beignets à mi-cuisson.}

Les déposer sur du papier absorbant et les laisser tiédir avant de les saupoudrer de sucre glace.

–> *Si vous avez une machine à pain, je vous conseille de l’utiliser pour mélanger les ingrédients et pétrir la pâte. Dans ce cas, verser les ingrédients secs et humides dans l’ordre préconisé par le fabricant de votre machine. Si vous n’avez pas de robot ou de machine à pain, versez le tout dans un saladier et travaillez la pâte à la main.

–> Conservation : Si ces bugnes/beignets gardent leur croustillant plusieurs heures après leur confection, le lendemain, ce n’est plus le cas ! Mon conseil : conservez-les dans une boîte en métal et passez-les quelques minutes au four avant dégustation.

Print Friendly

26 comments

  1. Hypiness says:

    Merci Lili pour cette super recette ! Je ne suis pas fan de choses frites non plus mais c’est mardi gras alors c’est l’occasion d’essayer ;)
    Je n’avais pas de compote de pomme, je l’ai remplacée par une demi banane écrasée :)
    J’ai de quoi me régaler pour un bon moment, j’ai pu réaliser entre 30 et 40 petits beignets ^^
    Bisous

    • Lili says:

      Bonjour,
      Je n’ai jamais essayé mais je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas possible.
      C’est bien plus facile de « gluténiser » une recette que l’inverse. ;)
      Très belle journée,
      Lili

  2. gabrielle says:

    J’ai bluffé toute ma famille omni avec tes beignets!
    Malheureusement je n’avais que de la farine de blé et pas de fleur d’oranger donc j ai mis des zestes de clementines et de citrons, c’était super. Encore une recette géniale, merci!!

  3. Christel says:

    Bonjour Lili,
    Penses-tu que d’autres farines sont utilisable car je ne suis pas sûre de les réutiliser même si les tiennes sont sans gluten?

  4. Val says:

    Très jolie photo… et la fleur d’oranger, j’adore !! :)
    ps : ma recette pour ton concours est en boite et normalement je te l’offrirai demain :)
    Bisous Lili :)

  5. kaderick says:

    Elles sont superbes tes beignets/bugnes sans gluten … si tu le dis pas on s’en rendrait même pas compte, c’est ce que j’aime chez toi ! ta participation à Culino Versions est validée avec plaisir, bisous :*

    ¤ Cathy ¤

    • Lili says:

      Coucou ! C’est exactement ça ! Elle épaissit et sert de liant aussi, trop top ! :) Je suis ravie que ma recette te plaise, j’en raffole désormais, c’est trop bon ! :) Je t’embrasse !!

  6. YohnnA says:

    Oooo la recette qui donne envie ! La fleur d’oranger c’est ma madeleine de Proust et les bugnes… De vrais machine à remonter le temps :)

  7. Milounette says:

    Moi non plus je ne suis pas fan de friture (surtout quand on vit en appartement, bonjour l’odeur) mais les bugnes, c’est toute mon enfance… Ca me donne envie d’en faire tient!!

Laisser un commentaire