Cobbler aux pêches sans gluten (vegan)

Avec le clafoutis, le cobbler est l’un de mes desserts préférés d’été. Cousin germain du crumble, il est encore plus gourmand car il contient plus de pâte… cachant les fruits cuits qui constituent sa base. Si le cobbler se marie avec tous les fruits, il est encore plus délicieux avec des fruits jaunes, et principalement des pêches.

Cobbler aux pêches sans gluten

Du reste, aux États-Unis où il figure en tête des desserts les plus plébiscités, et notamment dans le Sud du pays, c’est aux pêches qu’on l’associe le plus souvent (en deuxième et troisième position, on retrouve les mûres et les pommes). Là-bas, il se déguste avec une boule de glace à la vanille. Chez moi, c’est accompagné de sorbet maison aux framboises qu’il cartonne (je mixe tout simplement au Vitamix des framboises congelées avec un peu d’eau ou de lait végétal… un délice !).

La recette que je vous propose aujourd’hui est délicieusement simple et efficace. En un tour de main, réalisez un cobbler aux pêches sans gluten et régalez ainsi votre famille et vos amis de façon saine.

Cobbler aux pêches sans gluten

Cobbler aux pêches sans gluten

Ingrédients pour 4 à 6 personnes

Pour les fruits

  • 6 pêches bio encore un peu fermes
  • 2 c. à soupe de sucre complet ou de sucre de coco
  • 2 c. à café de fécule de maïs ou de pomme de terre ou d’arrow-root

Pour la pâte

  • 100 g de poudre d’amandes
  • 80 g de farine de riz complet
  • 30 g de fécule de maïs ou de pomme de terre ou d’arrow-root
  • 60 g de sucre complet ou de sucre de coco
  • 1 c. à café de poudre levante
  • 1 pincée de sel
  • 60 g d’huile de coco molle (et non liquide ou trop ferme)

Déroulement de la recette

  1. Préparez les fruits : lavez les pêches et découpez-les en 8, en tranches. Ôtez bien évidemment les noyaux.
  2. Placez les lamelles de pêches dans un saladier et saupoudrez de sucre et de fécule. Combinez les ingrédients entre eux.
  3. Versez dans un plat allant au four et enfournez 10 minutes à 200° (th. 6/7). Réservez.
  4. Préparez la pâte : dans un saladier, combinez la poudre d’amandes, la farine de riz, la fécule, le sucre, la poudre levante et le sel.
  5. Incorporez l’huile de coco molle ainsi que 4 c. à soupe de jus de pêches, récupéré dans le plat.
  6. Mélangez de sorte à obtenir une pâte homogène, et bien granuleuse. Répartissez-les sur les fruits.
  7. Enfournez une nouvelle fois, pour 20 minutes cette fois-ci.
  8. Laissez tiédir avant de servir.
Print Friendly, PDF & Email

10 comments

  1. Bianca says:

    J’ai testé la recette avec des pommes (à notre amap nous venons de passer aux pommes et poires). Et c’est super. De plus l’huile de coco en ce moment est pile poil à bonne consistance ;)

    • Lili says:

      Coucou !
      Merci pour ton retour. :)
      Mais ouuuui, l’huile de coco est comme il faut en ce moment. :D Raison de plus pour s’en délecter.
      Je t’embrasse,
      Lili

  2. Sakura says:

    Excellent ! On s’est régalé ! J’avais déjà entendu parler de ce dessert mais je ne l’avais jamais testé ! Je ne suis pas déçue ! Encore une belle réussite Alice, merci beaucoup ! Je sens que je vais encore réussir à bluffer mes prochains invités ;)

  3. Cathy lilia 29 says:

    Coucou Lili,
    Miam, je vais la faire ce week-end !!
    Dis-moi, pourquoi on mélange la fécule avec les pêches ? et je peux remplacer la farine de riz par une autre ? (je n’en ai pas, j’ai de la sarrasin que j’adore) ?
    Merci ma Lili <3

    • Lili says:

      Coucou,

      C’est pour qu’elles rendent moins d’eau, qu’elles gardent une certaines consistance. Les pêches ont tendance à vite se transformer en compote à la cuisson. :) Tu peux opter pour une autre farine sans souci. :)

      Bises,

      Lili

      • Cathy lilia 29 says:

        Et oui bien sûr !! je n’y avais pas pensé !! ok pour la farine aussi !! merci Lili, si je le réussi, je t’enverrai une photo !! bises et bonne soirée!

Laisser un commentaire