Irrésistible verrine pour la fête des mères : crumble sans gluten, crème de cajou vanillée, chantilly de coco et framboises (vegan)

Puisque c’est la fête des mères dans quatre jours, j’avais envie de vous proposer un dessert tout simplement incroyable. Et le mot est faible. Comme vous pouvez le voir, je suis très fière de mes verrines, et très sûre de moi : je SAIS qu’elles vous régaleront !!! Déjà, lorsque je confectionnais les différentes étapes de mon « irrésistible verrine pour la fête des mères » (je ne savais pas trop quel nom lui donner, j’ai donc opté pour celui-ci), je ne pouvais pas m’empêcher de piocher dans les bols et de me lécher les doigts. Ensuite, quand mon mari et moi avons plongé notre cuillère dans nos desserts, quelque chose s’est passé entre nous et en nous. Nos yeux se sont écarquillés, et mon mari s’est exclamé : « c’est une TUERIE !! » Je crois bien que Florent est retombé amoureux de moi ce jour-là… Haha ! ;-) Bref, mes quatre verrines n’ont pas fait long feu…

Verrine pour la fête des mères

C’est pourquoi je l’offre à toutes les mamans, encore de ce monde ou non, humaines ou non, avec tout mon amour et ma compassion. Au passage, je suis en train de lire l’ouvrage S’occuper de soi et de ses enfants dans le calme : Bouddhisme pour les mères de Sarah Napthali, et je le trouve FA-BU-LEUX !! N’hésitez pas à vous le procurer, il vous fera le plus grand bien (même quand on n’a pas d’enfants, comme moi, mais qu’on travaille avec des enfants/ados…).

Verrine pour la fête des mères

Revenons à notre dessert. Déjà, comme toutes mes recettes, il est facile à faire, et on peut le réaliser même si la cuisine, ce n’est pas trop notre tasse de thé. Ensuite, il est végétal, bien sûr, et sans gluten. Il est composé de trois éléments crus, et d’un élément cuit, que l’on peut remplacer par un équivalent cru si on pratique l’alimentation vivante. Il est élaboré à partir de quatre choses, donc : un crumble sans gluten bien biscuité/sablé (que l’on peut remplacer si on le souhaite par un granola cru ou encore une base façon pâte à tarte crue, avec des amandes et/ou des noisettes, des dattes et/ou des figues séchées…), une crème de cajou vanillée, une chantilly de coco, vanillée elle aussi, et des framboises. J’ai également ajouté de la noix de coco râpée et des éclats de fèves de cacao cru, mais on peut aussi imaginer des copeaux de chocolat noir, des zestes de citron ou encore des amandes ou des noisettes torréfiées et concassées.

Verrine pour la fête des mères

Ce dessert peut se préparer la veille, il n’en sera que meilleur. Il peut aussi être dégusté le matin, à l’occasion d’un brunch, ou même d’un simple petit-déjeuner. Personnellement, je mange mes desserts le matin, et celui-ci est un pur délice au réveil, après quelques exercices de yoga… Bien sûr, mes verrines peuvent se déguster à tout moment de l’année, avec des fruits de saison. Si l’on opte pour des fruits fermes (comme de la poire par exemple ou de la pomme), il sera peut-être judicieux de les ramollir quelques minutes à la casserole. Les différents éléments peuvent aussi être mangés séparément.

Verrine pour la fête des mères

Enfin, cette recette est filmée. La vidéo est toute simple, artisanale même, à mon image j’ai envie de dire… ;-) Sachez, en tous les cas, que comme dans tout ce que je fais, j’y ai mis toute mon énergie et tout mon amour.

Encore une fois, bonne fête à toutes les mamans, et un gros bisou à ma maman, que j’aime de tout mon cœur.

Verrine pour la fête des mères

La recette en vidéo, sur YouTube

Crumble sans gluten, crème de cajou vanillée, chantilly de coco et framboises

Ingrédients pour 4 personnes :

Pour le crumble

  • 100 g de poudre d’amande
  • 40 g de farine de riz complet
  • 1 pincée de sel
  • 2 c. à soupe de purée d’amande blanche
  • 3 c. à soupe de sirop d’agave (ou, à défaut, de sirop d’érable)

Mélanger tous les ingrédients dans un bol, d’abord à la cuillère en bois puis du bout des doigts.

Répartir sur une petite plaque (ou un petit plat allant au four) recouverte de papier sulfurisé et enfourner 10 minutes à 180° (th.6), dans un four préalablement préchauffé.

Laisser refroidir.

Pour la chantilly de coco

  • Une boîte/conserve de 400 g de lait de coco
  • 1 sachet de chantibio
  • 1 c. à soupe de sirop d’agave (ou, à défaut, de sirop d’érable)
  • Quelques gouttes d’extrait de vanille (à doser en fonction de sa puissance aromatique)

Plusieurs heures avant, placer la conserve de lait de coco au réfrigérateur. Placer également un bol au frais.

Déposer la partie blanche bien ferme de votre conserve dans le bol, et réserver l’eau de coco restante pour un futur smoothie par exemple.

Verser le sachet de chantibio, le sirop d’agave et la vanille dans le bol et fouetter au batteur électrique, jusqu’à l’obtention d’une préparation lisse et épaisse.

Le chantibio n’est pas indispensable à la recette, mais apporte un véritable + à la préparation, qui s’épaissit davantage et se tient mieux.

Réserver au réfrigérateur.

Pour la crème de cajou vanillée

  • 80 g de noix de cajou, mises à tremper pendant 4 heures au moins
  • 4 c. à soupe de lait d’amande
  • 2 c. à soupe de sirop d’agave (ou, à défaut, de sirop d’érable)
  • Quelques gouttes d’extrait de vanille (à doser en fonction de sa puissance aromatique)

Mixer au robot tous les ingrédients, en plusieurs fois afin de ne pas surchauffer votre appareil, jusqu’à l’obtention d’une crème lisse et homogène.

Transférer dans un bol et réserver au réfrigérateur.

Pour la déco / le dressage

  • 100 g de framboises bio
  • 2 fèves de cacao cru, réduites en éclats
  • 2 c. à café de noix de coco râpée

Dresser les desserts : choisir 4 beaux verres transparents et déposer dans le fond de chaque verre un peu de crumble, puis un peu de chantilly de coco et de crème de cajou vanillée.

Déposer quelques framboises et à nouveau, répartir du crumble, de la chantilly de coco et de la crème de cajou vanillée.

Décorer avec des framboises, des éclats de fèves de cacao cru et de la noix de coco râpée.

Placer une heure au moins au réfrigérateur avant de servir.

Note : Il vous restera sûrement du crumble. Personnellement, j’en ai utilisé 3/4, et j’ai terminé le reste à la main, en picorant dans le bol… Mais avec un yaourt ou une compote, c’est délicieux aussi !

Vidéo : Cette recette est filmée.

Conservation : Ce dessert se conserve 4 jours au réfrigérateur. Il est préférable de ne pas le congeler.

Print Friendly

23 comments

  1. Hélène says:

    Coucou !

    C’était ma première recette végétalienne élaborée et c’était délicieux ! Tout le monde a aimé même s’ils ont senti une différence de goût par rapport à une recette classique.
    J’ai bien trouvé le chantibio, par contre j’ai trouvé que ça faisait un peu de grumeaux, il fallait fouetter longtemps.J’ai mis 2 sachets dans le lait de coco au lieu d’un et en effet on était proche d’une vraie chantilly !.
    Egalement j’ai un peu augmenté les quantités car nous sommes 4 gourmands ;-)
    bravo en tout cas !

  2. Léa says:

    Ton dessert à l’air tellement bon … Je découvre ton blog peu à peu et je me demande comment tu arrives à trouver autant de recettes ?
    J’aime manger (la gourmandise m’aura !) mais je ne suis pas une grande cuisto alors voir toutes ces recettes … Un grand bravo !

    • Lili says:

      Coucou Léa,

      Merci pour ton message. :)
      Disons que toute ma créativité se retrouve concentrée dans ma cuisine… Je ne dessine pas, ne chante pas, ne joue pas de piano… Mais je cuisine. :)

      Bises,

      Lili

  3. Gaëlle says:

    Testé hier et enfin j ai fait l unanimité !
    Nous nous sommes tous régalés!!!
    Je doublerai juste la chantilly coco. Oui, soit mes verres sont trop grands où nous sommes trop gourmands…
    En tout cas merci

    • Lili says:

      Coucou Gaëlle,

      Merci beaucoup pour cet adorable retour ! ^^
      Haha, les gourmands ! ;) Tout dépend des appétits, du repas qu’on a fait avant, etc.
      Merci encore, belle semaine ! :)

      Lili

  4. Pia says:

    Bonjour Lili, j’ai testé la recette avec des fraises, c’était délicieux. Par contre j’aurai bien aimé que le crumble soit plus croustillant, aurais-tu éventuellement un conseil à me donner.
    Ps. J’ai découvert ton blog assez récemment et je suis fan, car tes recettes sont simples et rapides à réaliser. Et tu as bien fait de mettre une vidéo pour promouvoir ton livre car maintenant j’ai vraiment envie de l’acheter.
    Puis j’apprécie également tes idées lectures sur le plan développement personnel. Merci!

    • Lili says:

      Coucou Pia,

      Merci pour ton message ! :)
      Trop bien pour le dessert. ^^ Un peu moins de gras et de la farine de souchet devraient le rendre plus croustillant. Mais à la sortie du four il est assez croustillant, c’est mélangé au reste qu’il se ramollit. :)
      Merci pour ton retour et tes encouragements ! ^^
      De grosses bises,
      Lili

  5. Les chefs du Week-end says:

    La recette est imprimée pour demain ! A l’école primaire, l’instituteur de ma fille a profité des horaires de découverte artistique pour faire un tableau peint à offrir à leur maman. Par contre, en ce qui concerne les garçons un peu plus âgés ils n’ont rien. Le titre de cet article me donne une idée, je les transforme en apprenti chef cuisinier pour le week-end et voilà déjà le désert est trouvé. Par contre, il va falloir revoir les quantités, une verrine seulement ce n’est pas assez ;-)

  6. angie says:

    Si Florent est retombée amoureux de toi grâce à cette recette, je ne peux que succomber moi aussi! ;)
    Très jolie tes verrines ma belle. Saches que j’y plongerais bien volontiers ma cuillère! ;)

    Belle journée ma Lili.
    Bisous, bisous

  7. Nadine says:

    Bonjour ,
    votre recette semble super sympa !
    Peut on remplacer le sirop d agave par du sucre de coco pour le crumble et la crème aux noix de cajou ?
    Bonne journée.

    • Lili says:

      Bonjour Nadine,

      Je n’ai pas testé. C’est un sirop un peu plus compact, dans la crème je pense que oui, dans le crumble, à rectifier avec un peu d’eau si nécessaire. :)
      Bonne journée !

  8. Laureen Valery says:

    Coucou ! Quelle magnifique recette ! À faire dimanche et déclinable !
    J ai juste un souci car je ne peux pas utiliser de cajou. une idee Lili ?

  9. Clara says:

    Bonjour Lili !
    Cette recette a l’air délicieuse. J’ai deux questions bêtes mais bon comme je sais que changer les ingrédients peut tout changer.. : 1/ peut-on à ton avis remplacer par de la farine de blé classique, avec gluten (moi le gluten, j’aime bien ça ;) ) ?
    2/ Et sais-tu si l’on peut faire la chantilly de coco avec de la « crème de coco » que l’on trouve également déjà séparée de l’eau ? Parce que je me rate toujours un peu à l’étape boite de coco au frigo, je mets toujours un peu d’eau sans le vouloir.
    Voilou
    Encore merci de ce partage !
    Bonne journée à toi

    • Lili says:

      Coucou Clara,

      Il n’y a pas de questions bête voyons ! :)
      Merci pour ton message ! ^^

      Oui, bien sûr, pas de soucis pour la farine. :)
      La crème de coco fonctionne très bien aussi, j’ai testé ! :)

      Je t’embrasse bien fort,

      Lili

  10. Betty says:

    Bonjour,
    Je vais essayer de faire votre dessert pour la fête des Mères, j’en ai l’eau à la bouche rien qu’à lire la recette ( et j’ai aussi visionnée la vidéo ).
    Petite question : Peut-ont remplacer le lait de coco en conserve par du lait de coco en brique ?
    merci à l’avance pour votre réponse.
    Merci encore pour toute vos délicieuses recettes.
    A bientôt Betty

    • Lili says:

      Bonjour Betty,

      Merci pour votre message ! :)
      La « crème » de coco doit vraiment être ferme et en brique, tout est mélangé donc le rendu n’est pas pareil. Apparemment celui de Direct Producteurs pourrait convenir, d’après une amie, mais je n’ai pas testé…
      Bises,

      Lili

  11. Camille-Hélène says:

    Bonjour Alice ! Tes verrines ont l’air absolument délicieuses et savoureuses. J’adore les mélanges crémeux et croquants. Dommage qu’elles contiennent autant d’oléagineux (plus de 5 fois la dose maximale à laquelle j’ai droit), mon petit foie n’y résisterait pas. Je testerai peut-être en faisant un crumble différent, à base d’avoine ou de sarrasin.
    Où peut-on trouver de la chantibio ? Dans tous les magasins bio ?
    Petite question par rapport à ton livre : n’ayant pas de librairie proche de chez moi le proposant, peux-tu me dire si beaucoup de recettes sont basées sur les oléagineux ou du moins en contiennent plus de 15g par personne ?

    Belle journée à toi.

    • Lili says:

      Coucou !

      Libre à toi d’adapter le dessert selon tes préférences alimentaires. :) Tu peux aussi faire une crème pâtissière végétale classique, sans cajou. :)
      Oui, on trouve le chantibio dans presque tous les magasins bio. :)
      Pour mon livre, c’est dur à dire.
      Je n’en mets pas partout, mais de là à te garantir les 15g par personne… Le mieux est que tu le feuillettes toi-même à l’occasion, lors d’une visite en ville. :)

      Je t’embrasse,
      Lili

Laisser un commentaire