Crumble léger sans gluten {ou cobbler express} aux mûres, aux farines de riz et souchet (vegan)

Le mois dernier, je vous ai parlé des mûres ramassées par mon mari à quelques pas de chez nous. Après les avoir mises à l’honneur dans un gâteau aux mûres, citron, pavot et coco puis un flan végétalien express aux mûres, avec ou sans gluten, je les ai imaginées stars d’un crumble léger sans gluten ou d’un cobbler. Quelle différence y a-t-il entre un crumble ou un cobbler me demanderez-vous ? Figurez-vous que les deux desserts comportent de nombreux points communs, comme par exemple le fait d’être à base de fruits, d’être meilleurs dégustés chauds ou tièdes, ou encore d’apprécier la compagnie d’une glace ou d’une crème fouettée. Le cobbler est moins connu en France, pourtant, aux États-Unis, c’est l’un des desserts les plus servis en été. Sa pâte recouvre d’avantage les fruits, alors que dans le crumble, elle est émiettée.

Crumble sans gluten ou cobbler express aux mûres

En somme, si vous ne pouvez concevoir un crumble sans beaucoup de pâte, alors c’est que vous êtes un bon candidat au cobbler, tout simplement. La recette que je vous propose ici est deux-en-un. L’utilisation de la farine de souchet, des flocons de sarrasin et de l’huile de coco apportent vraiment quelque chose en plus au niveau de la texture mais aussi du goût. Je vous recommande vivement de tester ma recette telle qu’elle est proposée ici, d’autant plus qu’elle est légère en sucre et en gras. Bonne dégustation !

Crumble sans gluten ou cobbler express aux mûres

Crumble léger sans gluten {ou cobbler express} aux mûres, aux farines de riz et souchet

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 200 g de mûres, lavées
  • 4 c. à soupe de farine de riz complet
  • 4 c. à soupe de farine de souchet
  • 4 c. à soupe de flocons de sarrasin
  • 2 c. à soupe de sucre blond ou complet
  • 1 c. à café de poudre levante
  • 1 pincée de sel
  • 2 c. à soupe de lait végétal au choix
  • 2 belles c. à soupe d’huile de coco fondue
  • 2 c. à café de noix de coco râpée (facultatif)

Préchauffer votre four à 180° (th.6).

Répartir les mûres dans 4 ramequins allant au four, pas trop épais (ou un plat pour 4 personnes, d’environ 18 cm de diamètre).

Dans un saladier, combiner les farines de riz et de souchet, les flocons de sarrasin, le sucre, la poudre levante et le sel.

Ajouter le lait végétal et l’huile de coco et mélanger.

Répartir sur les mûres, soit en émiettant, façon crumble, soit en aplatissant/recouvrant, façon cobbler.

Saupoudrer de noix de coco râpée.

Enfourner 20 à 25 minutes, selon les fours. La pâte doit être bien dorée.

Déguster tiède, avec une boule de glace végane ou du yaourt de soja à la vanille.

Notes :

  • Vous pouvez opter pour une farine de blé en remplacement de la farine de riz.
  • Vous pouvez opter pour de la poudre d’amande en remplacement de la farine de souchet.
  • Vous pouvez opter pour des petits flocons d’avoine en remplacement des flocons de sarrasin.
  • Vous pouvez opter pour de l’huile d’olive en remplacement de l’huile de coco.
  • Vous pouvez remplacer les mûres par des myrtilles, ou opter pour un mélange de fruits rouges, frais ou décongelés. Le duo mûres/pêches fonctionne très bien aussi.

Conservation : Ce dessert se conserve 3 jours au réfrigérateur. Il peut se congeler, de préférence avant cuisson.

Print Friendly, PDF & Email

17 comments

  1. Ekongkar says:

    Merci pour ce très beau site et ces superbes recettes que je viens de découvrir. Je l’ajoute à mes favoris, il va falloir que je regarde tout cela de plus près.

  2. Insania says:

    Testé ce dimanche. Rapide, facile, léger et super bon :)
    J’ai remplacé par des de la poudre d’amande et des flocons de maïs. Pour les fruits des questches.

  3. Cécilia says:

    Coucou,
    Un grand merci pour tes recettes aussi délicieuses les unes que les autres.
    On se régale à chaque fois, je suis toujours impatiente que tu en publies une nouvelle pour tout de suite la tester.
    Tu as beaucoup de talent, ton blog est trop chouette…
    Tes moules sont trop mignons, où les as-tu trouvés ?
    Merci encore pour tous tes partages.
    Au plaisir de te lire,
    Cécilia

    • Lili says:

      Coucou Cécilia,

      Merci pour ton message. :)
      Mes moules sont très vieux, on me les a offerts il y a plusieurs années, de mémoire, ils accompagnaient un coffret, genre « mes petits gratins » un truc comme ça. ;)
      Bises,

      Lili

  4. burini says:

    Bonjour, elle a l’air top cette recette mais je me demande pourquoi mettre de la poudre levante ? En général il n’y en a pas dans les cumbles; c’est lié aux farines utilisées ?
    merci

    • Lili says:

      Bonjour,

      Comme il n’y a pas de gluten, et pour avoir une pâte gonflée, c’est mieux de mettre un peu de poudre levante.
      Libre à vous de ne pas en mettre. ;)
      Bonne journée,

      Lili

  5. Rosenoisettes says:

    Simple et délicieuse, en effet !
    Le cobbler n’est pas avec de la pâte à biscuits ?
    En tout cas je fais très souvent des crumbles comme le tiens et c’est toujours extra.
    Tu me donnes envie de mûres ;)
    Bises

  6. Bousser isabelle says:

    Sitôt publié sitôt essayé et approuvé… Délicieux crumble très digeste et lèger.
    J’ai remplacé les mûres par un mélange poires-brugnons… Le tout servi tiède…un délice .
    J’ai ajouté également de la poudre d’amandes en remplacement de la farine de souchet qui se marié bien avec tout le reste.
    Merci Alice pour toutes ces bonnes recettes.

  7. Milounette says:

    J’adore ta proposition…je trouve que la farine de souchet gagnerai vraiment à être plus connues, elle est tellement bonne! Bon, ici, toujours pas de mûres, mais je pense qu’avec des quetsches ça doit être pas mal non plus… Bon week-end Lili.

    • Lili says:

      Merci beaucoup ! :)
      Si seulement je pouvais t’en envoyer par la poste… ;)
      Mmmm, avec des prunes, c’est que du bonheur aussi ! :)
      Bises,
      Lili

  8. Catherine says:

    Bonjour

    Comme je n’ai pas d’huile de coco, est-ce-que je peux la remplacer par de huile de tournesol, et dans ce cas, est-ce-que la dose est la même ?

Laisser un commentaire