Petit-déjeuner doudou à la patate douce (vegan)

Quand on souffre d’aigreurs d’estomac, comme moi, il peut être parfois difficile de s’alimenter le matin, tant les remontées acides sont violentes après le petit-déjeuner. Je craque régulièrement pour des flocons, façon overnight oats. La veille, je mélange 30 à 40 g de flocons d’avoine ou de millet, 1 c. à soupe de graines de chia et 100 à 120 ml de lait végétal. Je place mon bol au réfrigérateur pour la nuit et le lendemain matin, je l’agrémente de fruits, de graines, de sirop de coco… Seulement, ce petit-déjeuner dont je raffole tant me provoque souvent des brûlures désagréables, sûrement parce que je ne prends pas le temps de cuire mes flocons au préalable, façon porridge à l’anglaise, ou parce que je fais appel à de l’avoine.

Petit-déjeuner doudou à la patate douce

Aussi, afin de continuer à m’alimenter le matin, moi qui en ai tant besoin, j’opte parfois pour une crème à base de patate douce cuite à la vapeur, de lait de riz et de graines de chia avec des petits trésors dedans, comme des amandes effilées, de la noix de coco râpée, de la cannelle moulue, du sucre de fleur de coco et des fruits rouges décongelés (ramassés cet été à la montagne s’il vous plaît !). Rassasiante, savoureuse et réconfortante, je l’accompagne d’une infusion de gingembre frais, pour un réveil doudou et tonique à la fois.

Et puis si vous avez la chance d’avoir un estomac en béton, comme ma mère ou ma sœur, remerciez grandement la vie mais testez tout de même mon petit-déjeuner doudou à la patate douce car il est avant tout pour tous : petits et grands gourmands !

Petit-déjeuner doudou à la patate douce

Petit-déjeuner doudou à la patate douce

Ingrédients pour 1 personne :

  • 150 g de patate douce, cuite à la vapeur jusqu’à tendre puis pelée*
  • 100 ml de lait de riz non sucré, nature ou vanille
  • 1 c. à soupe de graines de chia
  • 1 c. à café de cannelle moulue
  • 1 c. à café de sucre de fleur de coco
  • 1 c. à soupe d’amandes effilées
  • 2 c. à soupe de fruits rouges décongelés ou frais, selon la saison
  • 1 petite c. à café de noix de coco râpée

Déroulement :

  1. Dans un bol, écraser à la fourchette la patate douce, jusqu’à l’obtention d’une purée pas nécessairement lisse.
  2. Ajouter le lait végétal, les graines de chia, la cannelle et le sucre, puis bien mélanger.
  3. Décorer d’amandes effilées, de fruits rouges et de noix de coco avant de déguster.

Note : Si vous traquez les FODMAPs, je vous recommande de remplacer 80 g de patate douce par de la carotte.

Variantes : De nombreuses options sont possible pour ce petit-déjeuner comme troquer la patate douce pour de la carotte, opter pour un autre lait végétal, au choix, remplacer les graines de chia par des graines de lin moulues, la cannelle par de la vanille, le sucre de fleur de coco par du sucre complet, du sirop de coco, d’agave ou d’érable. Enfin, vous pouvez remplacer les amandes effilées par des noix ou des noisettes concassées, ou un mélange de graines de tournesol et de courge, ou encore craquer pour les fruits qui vous font envie, en lamelles, en fonction de la saison. La noix de coco râpée peut quant à elle être substituée à de la poudre d’amande ou de noisette, de la caroube, du cacao maigre en poudre…

Print Friendly, PDF & Email

18 comments

  1. Lisa says:

    Bonsoir !
    Question peut-être bête mais la patate douce doit être chaude ou froide ?
    Ce petit déjeuner me tente bien pour demain matin !

    Merci pour ta réponse :)

  2. Richard Agathe says:

    Bonsoir, :)
    Je viens de découvrir ta recette tu conseilles quels fruits avec la patate douce ? :) Merci d’avance

    • Lili says:

      Coucou Agathe,

      Personnellement, je te conseille des fruits rouges ou du kiwi ou même de la pomme. Des fruits pas trop doux, avec un poil d’acidité. :)

      Bises,

      Lili

  3. Anne says:

    Oooooh, je viens d’acheter une patate douce sans idée particulière en tête, c’est un signe du destin, j’en suis sûre ! :D
    Par contre, côté fruits j’ai que de la mangue, tu penses que les saveurs se marieraient bien ?

    • Lili says:

      Coucou Anne,
      Effectivement, ma recette tombe à pic ! :)
      Par contre, pour l’association patate douce / mangue, ça risque d’être trop doux pour le coup et puis trop mou aussi… Tu n’as pas du kiwi qui traîne ?
      Bises,
      Lili

  4. katy says:

    Lili la magicienne ! ;-)
    Je n’aime pas les framboise et ne trouve aucun intérêt à la patate douce. Mais te lire et cette jolie photo…. ça me donne envie d’essayer!

  5. Milounette says:

    C’est drôle, moi c’est le matin qu’il est le plus facile de m’alimenter, la difficulté augmentant au fur et à mesure de la journée, rendant les repas du soir souvent très difficiles (c’est d’ailleurs peut-être pour cela que cela passe mieux le matin, mon estomac crie famine!). En ce moment je suis assez fan des flakes de sarrasin, que je mélange à un peu de granola maison, quelques éclats de pâte de cacao, des physalis, quelques amandes et des morceaux de gingembre confit… Mais ta recette de petit déjeuner tout doux me plait aussi. Pourquoi pas la tenter en guise de repas du soir lorsque je souffre beaucoup? La patate douce passe très bien chez moi…
    Je t’embrasse bien fort

    • Lili says:

      Coucou !
      Mmmm, ton petit-déjeuner me fait bien envie, tiens…. :)
      Je le mangerais bien plutôt en fin de journée tu vois… ;) Comme quoi, on ne peut pas généraliser et c’est pourquoi écouter son corps est important.
      Je t’embrasse tout plein,
      Lili

  6. Françoise says:

    Coucou Lili, hum un petit déjeuner doudou ça me tente bien. J’en profite pour te dire que la pannacotta à la crème de marrons a ravi mon gourmand de mari. Maintenant il a plus souvent tes livres en mains que moi,non pas qu’il cuisine, mais pour choisir les recettes. Il est accro à tes desserts.
    Je te souhaite une bonne journée,
    Bisous, Bisous
    Françoise

    • Lili says:

      Coucou Françoise,

      Haha, j’adore j’adore !! :)
      Je suis tellement heureuse que mes recettes vous plaisent à tous les deux !!!
      De gros gros bisous, bon dimanche à tous les deux ! :)

      Lili

  7. Fabienne says:

    Que ça doit être bon ! J’aimais aussi les overnight oats mais j’ai abandonné après détection (l’an dernier) d’une intolérance à l’avoine (entre autres, et tant pis pour les cookies aux flocons que j’aimais tant, pas définitivement j’espère…), et maintenant, le répit ayant été de courte durée après évictions et « réparation intestinale », me voilà à mon tour diagnostiquée en candidose … ; j’en suis à mon 2ème mois sans aucun sucre, je tiens mieux le coup que je n’aurais cru (ce sont surtout les dattes, figues, raisins secs … qui me manquent en ce moment, et un petit verre de vin ;-) !) ; je me fais des gâteaux sans sucre (« le gâteau le plus digeste que j’ai jamais mangé » notamment, qui m’a fait découvrir avec bonheur la cuisson vapeur), je fais mes salades au citron, et j’évite même le gluten mais ça je crois que je le reprendrai avant le sucre. En tout cas j’en profite pour te dire (je me permets le tutoiement) un très très grand merci pour tes articles sur le candida albicans qui m’aident beaucoup (ainsi que ceux de Mély), c’est si difficile, et on lit un peu tout et son contraire sur ce que l’on peut ou non manger … Pardon pour ce pavé, belle journée Alice, je t’embrasse.

    • Lili says:

      Coucou Fabienne,

      Je te remercie vivement pour ton message.
      Merci pour ce témoignage, ce partage…
      Le plus difficile d’après moi, c’est de trouver son propre équilibre, quelque chose qui convienne sur la durée, sans engendrer de frustrations.
      Personnellement, même si je garde une alimentation saine et relativement « anticandida-friendly », j’ai tendance à avoir des périodes où j’ai envie de tout envoyer bouler et ne plus me prendre la tête…
      Bref, c’est pas évident tout ça, c’est pour ça qu’il est important, d’après moi, d’apprendre également à lâcher prise, à ne pas se focaliser dessus en permanence…

      Très belle journée,

      Lili

      • Fabienne says:

        Je suis sur la même longueur d’onde, surtout que le stress joue beaucoup dans ces dysfonctionnements ! Je complète mes remerciements : l’ensemble de ton blog est formidable :-) ! Affectueux bisous

  8. Brigitte says:

    Bonjour lili,
    Je me permets de te mettre ce petit mot car j’ai moi même un système digestif très sensible et j’ai dû adapter mes repas.
    Pour mieux digérer le porridge, il faut le cuire et éviter de le manger avec des fruits frais. Il vaudrait mieux que tu le consomme avec une compote de fruits doux plutôt qu’acides. Tu peux aussi mettre des fruits cuits à la vapeur pour garder des morceaux si tu préfères.
    Merci pour tes jolies recettes
    Brigitte

    • Lili says:

      Coucou Brigitte,

      Merci pour tes conseils, c’est adorable d »avoir pris le temps de me les écrire.
      Très bon dimanche,

      Lili

Laisser un commentaire