Spaghetti aux carottes, cèleri, oignons, échalotes et protéines de soja (vegan)

Lorsque j’étais plus jeune, maman nous faisait tout le temps son gratin de pâtes « allo chéri » ou « des pouilles », on a jamais vraiment retenu le nom, mais c’était un gratin délicieux. Avec ma soeur, on en raffolait, elle plus que moi quand même, parce que bon, il y avait de la farce dans son gratin et déjà à l’époque, la viande ce n’était pas mon truc. Bref, tout ça pour dire que ces spaghetti aux carottes, cèleri, oignons, échalotes et protéines de soja viennent un peu de là et sont parfaits pour un dimanche en famille auprès du feu.

Spaghetti carottes céleri protéines de soja

Spaghetti aux carottes, cèleri, oignons, échalotes et protéines de soja

Pour 6 à 8 personnes :

  • 8 branches de cèleri
  • 6 carottes
  • 3 échalotes
  • 1 oignon jaune
  • 1 oignon rouge
  • 500 g de spaghetti, avec ou sans gluten
  • 100 g de protéines de soja émincées déshydratées
  • 100 ml de vin blanc sec
  • 100 ml d’eau tiède
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • 4 c. à soupe d’huile d’olive
  • 2 c. à soupe d’herbes de Provence
  • Poivre du moulin

Laver les carottes et les branches de cèleri.

Couper la base du cèleri et ôter les branches, couper les extrémités des carottes et les éplucher.

Couper les légumes en petits dés.

Verser l’huile d’olive dans une marmite et faire revenir les oignons et les échalotes épluchés et coupés en petits dés avec les protéines de soja émincées.

Ajouter le vin blanc puis bien mélanger.

Après évaporation du vin, verser les légumes, le cube de bouillon ainsi que les herbes de Provence.

Bien mélanger, couvrir et cuire à feu moyen pendant 15 minutes.

Verser l’eau puis poursuivre la cuisson 25 minutes supplémentaires.

Pendant ce temps-là, faire cuire les spaghetti comme indiqué sur l’emballage.

Répartir les spaghetti cuits « al dente » et égouttés sur les assiettes de service puis ajouter les légumes sur le dessus (3 à 4 bonnes c. à soupe environ), poivrer.

–> Servir saupoudré de parmesan végétal. Pour cela, mélangez 3 c. à soupe de levure de bière naturelle, 2 c. à soupe de poudre d’amande ainsi que 2 pincées de sel (attention, la levure de bière contient du malt d’orge et donc du gluten…).

Print Friendly

31 comments

  1. DizayaRankone says:

    Ohhhh je fais ça vendredi prochain mais avec des haricots verts à la place de spaghettis(trop de féculents de prévus cette semaine…)

  2. Thalie says:

    Mmmm tout ces plats doudou, j’adore ! c’est réconfortant avec ce froid ! je n’ai jamais mangé des protéines de soja, moi qui n’aime pas la viande ! Cela ressemble au tofu ?
    Merci Lili, pour ces idées et bravo pour ton travail !
    Bisous,

    • Lili says:

      Coucou ma Thalie ! Comment vas-tu ? Merci pour ta visite et ton gentil message ! :) Les protéines de soja (pst de leur petit nom) ont un goût super sympa qui ne ressemble pas au tofu, non. Essaye, c’est bourré de protéines, tout petit et super sympa !! :D Tu m’en donneras des nouvelles ! :) Je te fais de gros bisous et te souhaite une belle semaine !! <3

  3. CrispX says:

    Les pâte j’adore ça, ton plat est parfait pour un dimanche coccooning ^^ Par contre je suis très intriguée par le parmesan végétal, vraiment. Me manque que la levure, va falloir que je teste lol bisous lili

  4. Miss Bretzel says:

    Coucou! Ca fait une éternité que je ne suis pas passé, je vois que tu n’as pas chômé! Ce plat me plait, réconfortant en ces temps froids! Et pleins de souvenirs surtout! Je te souhaite une bonne semaine!

  5. Lyne says:

    Pâtes et légumes, je suis fan ! Je viens donc me réchauffer près de toi avec ce joli plat appétissant !
    Plein de bisous, et passe une belle soirée ma Lili ! ♥

    • Lili says:

      Alors non, pas là, parce qu’elles se réhydratent dans le vin blanc puis dans l’eau de cuisson, puis l’eau qu’on rajoute. Ce serait trop sinon ! :)

Laisser un commentaire