Anti-candida : Conseils et recettes gourmandes pour s’en libérer

C’est avec une grande joie que je vous annonce la parution de l’édition revisitée de mon ouvrage au sujet du Candida albicans. L’original est paru en 2017 sous le nom “Anti-candida et 70 recettes”. En 2022, il sort dans une nouvelle collection sous le titre Anti-candida: Conseils et recettes gourmandes pour s’en libérer.

Quatrième de couverture

Qu’est-ce que le candida albicans ? Comment détecter cette maladie et lutter contre ses symptômes si désagréables ? Ce sont à ces questions que ce livre souhaite répondre, en vous livrant les clés d’un nouveau mode de vie qui vous permettra de concilier bien-être et convivialité autour de la table. Pour cela, l’autrice vous propose un tour d’horizon des différents régimes anti-candida, avant de vous livrer le secret des recettes appropriées, et surtout les 75 meilleurs petits plats de son blog « Au Vert avec Lili » qui vous inviteront à faire la paix avec votre corps et votre assiette.

Découvrez mon interview pour le magazine Satoriz : “Se débarrasser de la candidose | Entretien : Alice Greetham”.

image_pdfimage_print

Alice, maman d’une petite tornade, humaine imparfaite, auteure et coach de vie orientée bien-être.

Je partage sur mon blog des p’tits plats et desserts du quotidien pour toutes et tous, quel que soit votre régime alimentaire.

Et je vous apporte mes réflexions au sujet d’une relation à l’alimentation, à son corps et à soi-même apaisée.

Ou quand la cuisine rencontre le coaching…

Bienvenue !

5 CLÉS POUR MIEUX DIGÉRER

Plus de confort, plus de vitalité, plus de simplicité.

Recevez dans votre boîte mail l’atelier vidéo bien-être Vert ma Vie dans lequel je partage avec vous mes 5 clés pour une meilleure digestion. 

ENVIE DE PLUS ?

Plus de confort, plus de vitalité, plus de simplicité.

Renseignez votre adresse e-mail et recevez un e-book de recettes exclusives végétales et sans gluten, qui apporteront la touche de douceur qui manque à votre journée !

Je vous aide à retrouver une relation apaisée avec votre alimentation, votre corps, vous-même et les autres.

J’ai fait le choix de restreindre la publicité sur mon blog pour vous permettre d’avoir une navigation plus agréable. En désactivant votre bloqueur de publicité sur ce site vous soutenez mon travail et je vous en remercie !

63 réponses

  1. Bonjour,
    J ai commencé une cure radicale pour sortir rapidement des symptômes les plus importants. Du coup, je fais sans sucre, sans gluten, sans lactose. Je mange plutôt des protéines et quelques légumes à indice glycemique bas. Une des conséquences, c est que je ne vais plus à la selle que tous les 5 ou 6 jours. Je bois pourtant 2L d eau par jour. Avez vous quelque chose à me conseiller pour réguler le transit ? Merci

    1. Bonjour,
      De remanger des fibres et de varier vos aliments.
      Actuellement, votre corps ne comprend pas ce que vous faites. Du coup, il stoppe l’évacuation.
      Je ne soutiens pas les régimes restrictifs.
      Ils ne fonctionnent pas sur du long terme et causent d’autres désagréments.
      De l’équilibre, on veut de l’équilibre. :)
      Belle journée,
      Alice

  2. Bonsoir et bien me voici une de plus avec les symptômes de la candidose, version carabinée, j’ai trop attendu je pense, en ayant reçu tant de fois à d’autres explications; malformation intestinale entrainant une fénéantise et des gastrites , porosité des intestins, et toujours le même retour, se débrouiller soi même avec des laxatifs ou en prenant sur moi, moins d’émotivité. Symptômes féminin ; vulnérabilité féminine. Dérèglement hormonal aussi sans doute.; Au point que ça a trainé et aggravé, jusqu’à bruler de l’intérieur en ce moment avec toutes les muqueuses irritées, des reflux de glaires, des spasmes, des toux, du sang dans les sels, des sensations de froid extrème , et pusi de chaleur intense, système nerveux dans les chaussettes..et patati et patata; moral au plus bas, fatigue extrême, maux de tête..la totale…Et ouf ce soir je lie votre article. Une amie ma mise sur la piste ce jour en me disant , mais peut être tu as un candida?!! alors surprise , me voici avec vous et la joie reviens. ok pour chercher autour de l’alimentation, j’avais déjà commencé et observé: oui le sucre pour moi c’est la cata, même les fruits secs, le chocolat on n’en parle pas, cata, .. j’ai pris des préprobiotiques , mais catastrophe aussi, ça c’est accentué; ils ont du nourrir le candida en même temps que le reste. et en période prémenstruel tout s’accentue, le foi ne suit pas…c’est de la permaculture tout cela. je dois reprendre à zéro, être patiente essayer, rigoureusement et en douceur..je vais commander votre livre pour motiver le gout nouveau de cette démarche vers moi, pour avoir la sensation d’être dans un ” avec ” , que dans de la privation J’ai déjà une alimentation très bio, le truc c’est de m’engager encore plus dans les choix alimentaires. Peut être faire tout de même des examens pour voir l’état de gravité??? dans tous les ca s vos pistes me parlent bien. Merci d’avoir ouvert ce chemin, je suis danseuse et je fais de la recherche sur le mouvement et les perceptions depuis 30 années, les espaces liés aux organes et intestins et vicères sont sans nul doute ceux que je dois dorénavant explorer, dans l’amour et le respect..Qu’est ce qui me nourrie,,HUM?? courage je dois avoir et surtout patience..Alors , a bientôt pou rde belles et bonnes nouvelles..Noëlle

    1. Bonjour,
      Merci beaucoup pour votre message et témoignage.
      Je suis contente de pouvoir vous apporter quelques pistes.
      Au printemps, la nouvelle édition de mon livre “Anti candida” sortira aux éditions Jouvence. J’y ai ajouté de nombreux éléments qui pourront vous être utiles peut-être. Bon courage… ??

  3. Bonjour j’ai une candidose et depuis que j’ai acheté votre livre anti candida je fais beaucoup de recettes et je me sens mieux . J’ai acheté aussi la Green food en famille et le grand livre de l’alimentation végétalienne. Je m’inspire beaucoup de vos livres et vos vidéos. Par contre je me pose la question à savoir si le levain de sarrasin est bon quand on a une candidose. Merci de votre réponse.

    1. Bonjour Laurence,
      Merci pour votre adorable message et retour. :)
      Pour moi, oui.
      Car le levain est constitué de “bonnes bactéries” qui vont participer à la richesse du microbiote.
      Je vous invite à essaye et voir si ça peut vous convenir.
      Belle journée !

  4. Bonjour
    Un gastro-entérologue vient de me diagnostiquer une CANDIDOSE ŒSOPHAGIENNE (œsophagite chronique érosive mycosique )
    Après avoir fait une endoscopie avec prélèvements .
    Ou pourrais je acheter votre livre pour commencer un Plan alimentaire
    Avec les remerciements
    EVELYN

    1. Bonjour Evelyne est ce que c’est possible d’avoir le contact de ton médecin svp? J’en ai consulté plusieurs qui ne m’ont pas aidé avec mon oesophagite que je n’avais pas avant helicobacter pylori mais malheureusement même après son éradication je continue à avoir du reflux acide, je soupçonne peut être une candidose oesophagienne? Merci

  5. Bonjour
    Merci pour ce partage et ses témoignages. Après des années, j’ai pu enfin mettre des mots sur la candidose chronique. Je suis au début de mon parcours mais je me sens mieux avec des hauts et parfois des bas. Je gère mieux car j’arrive à m’écouter mais avec l’aide d’une naturopathe. Je me sens aidée et soulagée. Régine

  6. Bonjour Lili,
    J’ai 29 ans et ai récemment appris que je souffrais d’une candidose chronique et me suis vite sentie seule et perdue face à tout ce que ça implique! Le bon côté c’est que tous mes symptômes ont enfin été expliqués et que j’ai pu commencer un pas vers la guérison.
    J’ai acheté ton bouquin car j’ai vite été à court d’inspiration niveau recettes et c’était déprimant!
    Super contenu et ça donne vraiment des idées pour varier les repas.
    Je me retrouve confrontée à des avis divergents concernant les édulcorants peut être pourrais tu m’apporter quelques conseils :-) On m’a recommandé l’utilisation du sucre de bouleau (ou xylitol) et de la stévia verte qu’en penses-tu?
    Merci encore pour ton blog, tes précieux conseils et ce bouquin!!

    1. Coucou Léa,
      Merci beaucoup pour ton message !
      Je suis contente si mon livre ainsi que mes recettes te plaisent.
      Je l’ai justement pensé pour des personnes comme toi…!
      Pour moi, le plaisir de la table doit rester au coeur de son parcours de guérison.
      Donc candida-friendly oui, et beau et bon aussi ! :)
      Pour répondre à ta (très bonne) question, dans la mesure où ces sucres sont naturels (et ils ont l’avantage de nécessiter moins, en quantité), je n’y vois pas d’inconvénient. Après, cependant, c’est comme tout, et particulièrement tout sucre : à petite dose, avec parcimonie. Non pas que le sucre soit mauvais en soi, c’est le premier carburant de notre cerveau, mais que nous en consommons plus que de raison à l’heure actuelle.
      Personnellement, je reste au sucre blond ou complet de canne et aux sirops (agave, érable, mélasse). Car au final, un sucre est un sucre. Ce qui compte, c’est surtout sa quantité.

      Belle fin de week-end,

      Alice
      Belle journée,
      Lili

  7. Bonjour Alice.
    Devinez ce que je viens de trouver?
    Votre livre caché parmi tous ceux que j’avais acheté quand j’ai commencé à changer mon mode d’alimentation avec ig bas et le moins de produits carnés possible suite à mon arrêt de la cigarette..
    je vais pouvoir m’y replonger?.
    Depuis nos échanges j’ai beaucoup moins de maux de ventre merci.
    Et j’essaie de positiver un maximun..Merci.
    Bon week-end

    1. Bonjour Nadine,
      Je suis ravie de vous lire !
      C’est drôle, quelle coïncidence !!!
      Je suis contente si cela va un peu mieux.
      Je suis certaine que vous êtes sur votre chemin.
      Je vous embrasse,
      Alice

  8. Bonjour je voudrais savoir vraiment ce qui faut supprimer pour la candidose merci et si vous recette sont faites pour le début du régime jusqu a la fin du traitement merci

    1. Bonjour,
      Mon approche est claire et j’en parle dans mon livre, elle est valable à vie… Donc avec moi, pas de régime restrictif, juste une rééquilibration alimentaire sur le long terme, avec des assiettes plutôt végétales, sans gluten ni sans sucre raffinés, et sans produits transformés avec une cuisine maison le plus possible.
      On ajuste en fonction de ses goûts.
      La candidose est une malade du déséquilibre. Donc tout retirer, avoir une alimentation stricte… va créer un déséquilibre et stresser le corps… ne solutionnant pas du tout le problème, au contraire.

  9. * 2 cuillères

    Pardon je reprécise une interrogation : dans une alimentation végétarienne, en plus des légumes, on consomme des légumineuses et des féculents pas très bons pour la candidose….
    ça plus le souci que cela pose aux intestins irritables, donc….

    ! :)

  10. Bonjour,
    Je n’arrive toujours pas à saisir certains paradoxes : dès que j’essaie de manger plus végétal, je ressens certains bienfaits mais mes intestins irritables se cabrent et beaucoup trop de choses me sont depuis des années impossibles à manger (avocat, asperges, choux de bruxelles, bananes, artichauts, champignons crus etc.)….
    Je me retourne chaque fois vers un mode plus paléo, mais avec cuisson vapeur douce, et des protéines animales en assez grande quantité pour tenir le coup (poulet, sardines, oeufs, maquereaux essentiellement), car je limite drastiquement les féculents à cause de la candidose.

    J’ai d’ailleurs découvert qu’en me limitant à cuillères de féculent par repas, et en faisant aussi un petit déjeuner sans féculent (oeuf / amandes trempées), je n’ai enfin plus de compulsions alimentaires. Mes envies folles de manger s’estompent…

    Alors j’ai du mal à savoir ce que je dois faire, car les protéines animales, ça ne me semble pas une solution durable….

    Une personne avec candidose ET intestins irritables (ET reflux) trouverait-elle quelque chose d’adapté pour elle avec votre livre de recettes ?

    Merci d’avance pour votre réponse :)

    E. M.

    1. Bonjour,
      Je comprends tout à fait votre confusion !
      Je l’ai également ressentie à plusieurs reprises. J’ai personnellement arrêté de consommer beaucoup de végétaux qui ne me font pas sentir bien dans mon corps comme l’ail, l’échalote, l’oignon rouge, certains choux, le poivron, les crudités, certaines légumineuses sous certaines formes, etc. Parfois, il s’agit de quantité également.
      En fait, la clé réside dans l’écoute. Plus vous êtes attentive à comment les aliments passent ou non dans votre corps, plus vous parviendrez à comprendre comment nourrir votre corps. Car il n’y a pas UNE façon de manger, comme notre société veut nous faire croire, mais autant de manières de s’alimenter que d’être humains.
      Ma question pour vous est celle-ci : et si vous saviez quoi faire ? Si vous n’aviez pas besoin de vous tourner vers l’extérieur pour savoir quoi manger ? Si vous aviez déjà vos réponses ?

      Car je pense que vous avez déjà tout ce qu’il faut pour vous sentir bien…:)
      Belle journée,
      Alice

  11. Juste une petite question, l’aspect végétarien c’est votre option, mais pas une imposition de la candidose me semble t’il.

    1. Tout à fait. Cependant, la viande et les produits laitiers acidifient le corps, il faut donc faire attention. Et si on choisit de consommer des produits animaux, il est très important de veiller à ce qu’ils soient dépourvus d’antibiotiques et traitements.

  12. J’étais désespérée et perdu, même en mangeant équilibré, je n’allais pas bien du tout sans savoir pourquoi, ça m’a bouffé toute mon adolescence et une partie de ma vie d’adulte. Mieux vos tard que jamais! Vous êtes un ange tombée du ciel, je vais suivre vos recettes à la lettre merci, merci.

    1. Bonjour,
      C’est normal de se sentir perdu·e, d’autant plus que la prise de conscience d’une candidose est souvent un auto-diagnostic que l’on termine par réaliser car on erre depuis trop d’années, sans qu’aucun professionnel puisse mettre le doigt sur pourquoi on n’est pas bien… Dès que l’on touche du doigt le responsable, c’est qu’on est en bonne voie, la route est longue, parfois plusieurs années, mais elle vaut le coup puisqu’il s’agit d’un équilibre à (re)trouver… Bon courage !
      Lili

  13. Bonjour et merci pour votre blog qui me parle au milieu de toutes ces infos qu’on trouve un peu partout, qui disent tout et son contraire !
    Je viens de m’autodiagnostiquer une candidose assez sévère, qui m’a été confirmée par mon médecin ( qui m’a avoué être assez démunie) puis par une naturopathe.
    Elle me conseille fortement de faire des irrigations du côlon, mais je suis très hésitante, c’est un acte médical…. Qu’en pensez-vous ?
    Concernant l’alimentation, je mange du pain au levain fait maison avec de la farine bio de blé ancien (avant 1900 !) achetée chez un boulanger-paysan très engagé.. Pensez-vous que cela pose problème ?
    Merci d’avance, je me sens un peu perdue….ma famille et mes proches me pensent un peu hypocondriaque…!
    Rachel

    1. Bonjour Rachel,
      J’ai fait une irrigation une fois.
      Je n’ai pas noté de différence énorme. Mais l’expérience était intéressante !!
      Je pense que votre pain est top et qu’il ne posera pas de soucis.
      La candidose met du temps à se soigner, et puis ça peut revenir après. Son message est la recherche d’un équilibre à trouver, qu’il soit alimentaire, physique, moral… Il faut de la patience, tâtonner, tester des trucs…
      Bon cheminement !
      Lili

  14. Bonjour ! Je suis au Canada et je me demande s’il existe une version numérique de votre livre et si oui comment se la procurer ?

    1. Bonjour,
      Merci pour votre message.
      Mis à part le format Kindle d’Amazon, il n’existe pas de format numérique.
      Bien cordialement,
      Alice

  15. Bonjour
    Je vois que dans vos recettes il y a des champignons.
    Je croyais qu il ne fallait pas consommer de champignons.
    Merci pour votre avis.

    Laurence

  16. J’ai commandé votre livre et je l’attends avec impatience. Ayant commencé avec les aliments pauvres en fodmap pour rétablir mes problèmes de digestions. j’ai découvert depuis peu que j’avais une candidose. Un peu perdue avec tous ces interdits ayant déjà perdu 17kgs, mon IMC est désormais critique. J’espère trouver de l’aide avec vos recettes. Avez-vous perdu aussi beaucoup de poids en changeant d’habitudes alimentaires ? Merci de m’avoir lue

  17. Merci Lili pour ce livre que je viens d’acheter à la FNAC, qui plus est à petit prix.
    On se sent moins seule.
    Gratitude.

  18. Bonjour Lili, merci pour votre ouvrage qui m’est très utile pour faire face à ma candidose carabinée.
    Vous avez une manière de relativiser ce problème qui m’aide bien vu toutes les “croyances” et aberrations qu’on peut lire sur la toile.
    Pouvez vous me dire quel probiotique vous utilisez pour les yaourts ?
    Bien à vous
    Gabriel

    1. Bonjour Gabriel,

      Merci pour votre message.
      Pour les yaourts, j’utilise des probiotiques assez classiques, que je trouve en magasin bio sous forme de gélules, de type Prebio ou Bioprotus.
      Belle journée,

      Lili

  19. Merci Lili <3 pour vos partages, vos recherches, vos analyses pleines de finesse
    Je prends enfin plaisir à faire la cuisine et je me régale avec vos recettes, je m'amuse beaucoup,
    À mon tour, je partage votre blog avec mon entourage…
    Haut les cœurs <3 bien à vous !
    Emmanuelle

  20. Bonjour. Votre livre m’intéresse mais je regrette qu’il soit necessaire de passer par amazon… dommage !

  21. Bonjour,
    Très bonne idée ce livre qui donne plein de bonnes recettes.
    Mais je me pose une question : pourquoi écrire un livre anti-candida alors que chacun doit manger comme son corps lui dicte ?
    Pour ma part, dès que je m’éloigne de mon «régime sans», je recommence à ressentir certains symptômes. Cela fait pourtant plusieurs années que je le suis avec très peu d’écarts (et le test du verre d’eau. Mais maintenant, j’aimerai enfin pouvoir manger sans me poser de questions.
    Qu’en pensez-vous ?
    Merci pour tous vos articles qui m’ont fait comprendre de quoi je souffrais et m’ont motivé pour ne pas baisser les bras

    1. Bonjour,
      C’est ce que j’explique dans mon livre, mais certaines personnes ne savent vraiment plus quoi manger ni écouter leur corps… Mon ouvrage permet de les orienter vers une meilleure écoute ainsi qu’une meilleure alimentation (mon ouvrage n’est pas un livre de recettes “sans”). Bien à vous, bon courage et bon cheminement !! Ne baissez pas les bras…
      Lili

  22. Je vais commander ce livre à ma librairie, car je manque un peu d’inspiration, depuis que j’ai appris que j’avais la candidose.
    Par contre, surprise de voir que tu autorises les fruits (dans les desserts)… alors que ma nutritionniste m’a défendu d’en manger (dans un premier temps en tout cas).

    1. Merci beaucoup ! :)
      Ma démarche est différente… J’explique tout dans mon livre mais aussi sur mon blog. :) Bises, Lili

  23. Bonjour :)
    Une copine cuisinière m’a parlé de ton blog et de ton livre :
    J’ai une petite fille de 5 ans et des poussière.
    Elle a un Candida virulent depuis sa naissance (manifestement transmis par moi-même durant la grossesse)
    Ayant compris très tôt un soucis et rapidement trouvé seule la cause (je suis formée au soutien à l’allaitement maternel et ses problématiques donc ça aide, heureusement ), elle a une alimentation raisonnée et adaptée depuis la première bouchée. Ça a nettement réduit l’impact sur sa santé et croissance. Elle a eu un traitement antique fongique très léger et des compléments ( via une médecin homeo anthropomorphique spécialisée) à ses 3 ans 1/2 et ça a été un succès (croissance et forme physique ! )
    Par contre je suis étonnée de lire dans les recettes la présence de riz et de maïs qui contiennent beaucoup d’amidon.
    Par exemple ma fille ne supportent absolument pas l’amidon de ces aliments mais supporte le gluten (enfin petit épeautre, kamut, blé ancien et demi complet…Le tout bio). Je suis vivement intéressée pour échanger avec toi et je vais aller commander le livre car je suis sûre qu’il y a de quoi découvrir de nouvelles recettes! (Je suis végétarienne et j’ai presque le même régime que ma fille. Elle est omnivore mais ne mange pas de viande, quasi pas de poisson…il est intéressant de l’observer dans ses goûts que nous avons toujours respecté et qui sont souvent au plus juste pour son corps :) )
    Merci en tous cas, ça fait chaud au coeur de voir ce genre de texte et de livre.
    Chaleureusement

    1. Bonjour Agathe,

      Merci beaucoup pour ton message et ton témoignage !
      As-tu lu l’article que j’ai publié sur mon blog hier ?
      Je reviens notamment sur l’alimentation…
      Je vais cependant le souligner à nouveau ici : nous sommes tous différents, et il y a de nombreuses manières de soigner une candidose. Si ta fille ne supporte pas l’amidon, ce n’est pas le cas de tous le monde. Je connais des personnes qui tolèrent les courges, d’autres non, idem pour les oeufs… Comme ta fille avec le gluten finalement. Beaucoup ne le tolèrent pas. Je t’invite à prendre connaissance de l’article que j’ai posté sur mon blog hier. :)
      Du coup, pour mon livre, j’ai essayé de faire quelque chose de global. Mais tu es mieux placée que moi pour savoir que quand on se nourrit au plus près de ses besoins, notre corps nous remercie. :)
      Je t’embrasse,

      Lili

      1. Merci pour ta réponse, et oui à chacun.e ses tolérances et confort.
        Des fois c’est même surprenant!

        En tous cas ces recettes seront une bonne base d’idées :)

        Agathe

  24. Coucou Lili !!

    Alors là je me devais de te laisser un message. Je suis une étudiante de 21 ans et cela doit faire déjà 4ans que j’ai cette satanée candidose accrochée à mon corps, des années de galères, des régimes alimentaires qui changent en permanence, des centaines d’euros de compléments alimentaires, des rdv chez des naturopathes, des régimes stricts, des rechutes, une dépression, des médicaments qui te rendent légumes, un arrêt de la pilule et de tout ce qui me faisait vivre. Je me suis renfermée sur moi même et puis j’ai avancé, me sentant encore aujourd’hui seule, face à une maladie que j’ai peur d’avoir toute ma vie et qui me gâchera sans doute encore de nombreuses années.

    Néanmoins j’ai quand même avancé. Je ne suis plus constipée à en finir à l’hôpital, je suis sorti de ma dépression en arrêtant volontairement les médicaments (oui cette candidose m’a bousillé psychiquement) et j’ai appris des centaines de choses sur l’alimentation. Grâce à des personnes bienveillantes et passionnées comme toi, j’ai compris que je n’étais pas seule et qu’on peut se sentir mieux, il faut avoir de l’espoir, aucun régime ne me conviendra je dois tout adapter à mon corps. Je repars donc à zéro. Mais je voulais te remercier pour cet espoir, cette joie de vivre, ces conseils et ces recettes que tu nous partages ! Je vais de ce pas acheter ton livre, il va bien m’aider à passer les fêtes de noël sans juste regarder ma famille manger, mais aussi parce que tu mérites amplement d’être récompensée par tout ton travail.

    Aujourd’hui après 2ans de végétarisme j’ai du reprendre la viande sur les conseils d’un naturopathe (encore 1..), qui me restreint à manger seulement de la viande et des légumes pr un temps assez court heureusement. Pour lui mon corps ne peut plus rien absorber, je suis “intolérante” à tout, même les vitamines et minéraux ne passent plus (vive l’intestin poreux !).

    J’aimerais énormément tester l’alimentation crue mais j’ai peur pr ma digestion, moi qui ait déjà du mal à digérer quand les légumes sont cuits.. D’ailleurs, j’ai une petite question, pour manger et boire cru, faut-il absolument une centrifugeuse ? Je suis un peu perdue là dedans, en plus j’ai peur d’avoir tout le temps faim…

    Bref, un grand merci à toi !! Tu m’inspires énormément, tu es rayonnante . Bisous !

    1. Coucou Émeline,

      Mon cœur se serre à la lecture de ton message et j’ai envie de te faire un gros câlin, même si je ne te connais pas.
      Ton témoignage est fort. Quelle battante ! Si jeune et si courageuse. Tu peux être fière de toi, de tout ce chemin parcouru… Je suis épatée, bravo ! <3
      C'est une des choses avec la candidose : comme on est souvent seul, on lutte de son côté et ça nous fait grandir. Je pense qu'on passe toutes/tous par ce chemin qui est : l'affolement ("je ne vais jamais m'en sortir"), le combat dans la colère ("cette candidose n'aura pas ma peau") puis l'acceptation. Personnellement, c'est dans cette dernière que j'ai vraiment trouvé la solution. On cherche, on tâtonne, on n'a pas peur d'emprunter différentes routes, et on avance, on grandit, qu'est-ce qu'on grandit...!!! Oui, repars à zéro pour enfin t'écouter, enfin faire la paix avec tes 3 corps (mental, émotionnel, physique). L'alimentation vivante m'a beaucoup aidée. Le seul problème, c'est que j'y suis allée à fond, sans m'écouter, et que j'y ai laissé une bonne partie de mes intestins, beaucoup trop fragiles pour supporter du cru toute la journée. Souvent, je me fais des repas de fruits crus et j'aime boire des jus de légumes réalisés à l'extracteur (c'est plus pratique d'avoir un appareil qui fait des jus, mais ce n'est pas indispensable, rien ne l'est au final... cf. la recette sur mon blog de jus sans extracteur), mais j'ai besoin de cuit. Du reste, en médecine ayurvédique, on recommande du cuit quand on est un profil Vata souffrant de candidose... :)
      TU es rayonnante, alors merci mille fois à toi pour ce beau témoignage.
      Je t'embrasse,

      Lili

  25. Bonjour Lili. J’ai acheté ton livre de recettes anti-candida et j’ai certaines questions qui me posent problème.

    Quand j’étais enfant chez mes parents je mangeais beaucoup de viande et de féculents, de lait de vache, de légumes non bio, peu de fruits, des aliments sucrés (pas de sodas ni de bonbons cela dit, c’était déjà ça !).

    Ensuite adulte j’ai fait évoluer mon alimentation jusqu’à devenir quasi végétarienne (on dira plutôt flexitarienne, car il m’arrive à quelques occasions de manger de la viande ou du poisson mais c’est rare). Je mange majoritairement bio, des produits frais que je cuisine moi-même (je cuisine et mange beaucoup plus de légumes que dans mon enfance), j’essaie d’acheter au maximum local et de saison. J’ai presque supprimé le lait de vache, je mange du fromage de chèvre et de brebis de petits producteurs, des œufs bio, je cuisine à l’huile d’olive bio. J’ai appris à faire mes courses au magasin bio et surtout au marché, alors qu’avec mes parents c’était boucherie et supermarché.

    Bref, ce fut un long cheminement, il m’a fallu plusieurs années pour arriver à cet équilibre dans lequel je me retrouve bien.
    Et là, bim boum, je réalise que je souffre très probablement d’une candidose (depuis petite à vrai dire)… Et donc qu’il me faut ENCORE changer mon alimentation ! C’est désespérant… Ça me fatigue d’avance… Moi qui croyais déjà faire de mon mieux… et qui reviens de loin !

    J’ai acheté ton livre mais en regardant les recettes, j’ai un cas de conscience. Ça me tient vraiment à cœur de pouvoir continuer de consommer local et à soutenir les petits producteurs, alors j’ai un problème avec des aliments comme l’huile de coco ou les graines de chia qui viennent de l’autre bout de la planète. L’écolo en moi crie de détresse !

    Et il y a plein d’ingrédients très différents de ce que je mange habituellement, que je ne suis pas à l’aise pour acheter (je suppose qu’ils se trouvent en magasin bio…). Je m’inquiète aussi du prix parce que je suis au niveau du seuil de pauvreté et je ne peux pas tout acheter en magasin bio. C’est grâce au marché et aux producteurs locaux que je peux bien me nourrir, mais on n’y trouve pas de bananes, huile de coco, graines de chia ou purée d’amandes !

    Je me demande donc comment concilier mon souci d’écologie et de justice sociale avec cette nouvelle alimentation ?

    Enfin, j’ai une question par rapport au pain et au blé. C’est difficile pour moi d’arrêter les sucres rapides, mais je me dis que je peux faire de mon mieux et peut-être y arriver. Mais alors les sucres lents comme le pain, c’est difficile pour moi. Est-ce que c’est aussi nocif ? Est-ce que je ne pourrais pas guérir de la candidose en continuant de manger du gluten et des sucres lents, à partir du moment où je supprime les sucres rapides et où je mange plus de légumes ? Où est-ce incontournable ? Qu’en penses-tu ?

    Merci pour ton blog et ce que tu partages.
    Belle journée

    1. Bonjour Emma,

      Merci pour ton message et ce partage très intéressant !

      Tout d’abord, sache que ce n’est pas ton alimentation actuelle qui favorise la prolifération du candida albicans, de mon point de vue en tous cas et d’après les éléments que tu me donnes, mais plutôt un terrain favorable sur lequel il a pris plaisir à se développer pendant plusieurs années et bien que tes assiettes soient aujourd’hui bien composées, il se plaît dans tes intestins. Je te dis cela pour que tu comprennes que tu ne dois pas modifier ton alimentation sur le long terme donc, qu’une fois la levure éradiquée, ou plutôt le trop plein de levure disparu, tu pourras revenir à ce qui te plaît le plus.

      L’idée, c’est donc un effet booster dans ton cas, un truc un peu radical pour la levure, qui te permette de t’en débarrasser. Cela étant dit, il est tout à fait possible je pense de se débarrasser du candida sans consommer d’huile de coco (bien que son acide laurique ait un effet antifongique avéré) si tu consommes de l’ail par exemple (antifongique également). Idem pour les graines de chia, si tu les remplaces par des graines de lin par exemple, c’est très bien. Et pour ce qui est du bio, tu fais au mieux écoute. Le local, c’est parfois mieux que le bio si on connaît les producteurs et qu’on sait que les légumes ne sont pas traités, à quoi bon acheter du bio d’Espagne n’est-ce pas ?
      En tous cas, de mon point de vue, les recettes que je propose ne sont pas incompatibles avec tes choix alimentaires et ton budget.

      Pour ce qui est du gluten par contre, si tu peux au moins t’abstenir un mois, idéalement trois, ce serait super, car comme je te l’ai dit, il faut un effet “booster” surtout. Mais encore une fois, si cela engendre trop de frustrations, inutile de stresser ton corps, au risque de favoriser le développement de la levure… Dans ce cas, tu peux veiller à en consommer moins, une à deux fois par semaine par exemple, mais de qualité bio.

      J’espère répondre à tes interrogations.

      Prends bien soin de toi.

      Lili

  26. J’ai découvert votre blog aujourd’hui seulement et j’ai eu l’impression, en lisant cet article et le dernier vous présentant, de lire mon histoire !! Je suis bien contente d’être tombée sur votre blog et ses recettes adaptées à la candidose que je connais malheureusement bien depuis quelques temps (découverte grâce à un micro nutritionniste alors que depuis quelques années les médecins traditionnels me baladaient de spécialistes en spécialistes puisque “bien sûr” cette candidose a entraîné des soucis plus importants). Enfin bon, le changement radical d’alimentation a changé ma vie depuis quelques mois et j’espère qu’il sera efficace à long terme pour toutes les personnes concernées).
    Merci à vous pour ces recettes et bonne continuation.

    1. Bonjour Sab

      Merci beaucoup pour votre témoignage !
      Effectivement, c’est un sacré changement mais petit à petit, on peut trouver son équilibre. :)
      Belle continuation aussi !

      Bises,

      Lili

  27. Bonjour Lili,
    Toutes mes félicitations pour ton livre et merci encore de partager tes recettes, tes conseils et ton savoir avec nous. Manger saint est devenue presque un challenge ces temps ci, que ce soit dehors ou chez des proches. On ne peut se surveiller à 100% que chez soi. 70 recettes en plus au menu, au moins on pourra se gater.

  28. Bonjour Lili,
    Les recettes sont-elles les mêmes que celles de ton e-book?
    Il semblerait… et je l’ai déjà! (Mention spéciale aux steacks de lentilles). Véronique

  29. Très concernée par cette question du candida albicans, je vais me précipiter pour ajouter ce livre à ma collection. Je possède déjà tous les autres et je me régale avec recettes proposées. Ma santé s’est tellement améliorée depuis que j’ai découvert ce qu’était la candidose chronique, grâce à la pertinence de ma nutritionniste que je ne remercierai jamais assez. Enfin, tout cela, c’était avant l’arrivée du nouveau Levothyrox, qui pourrit actuellement mon quotidien
    Sans commentaire
    .merci et bravo pour ta créativité. Je n’hésiterai pas à parler de ce livre autour de moi.

    1. Bonjour,
      Un GRAAAND merci pour ce message ! :) Je suis contente de lire que tu te sens mieux… Même si cette nouvelle version du fameux médicament ne te convient pas… Convient-elle à certains du reste ?? Car je n’entends que des retours négatifs, des témoignages de personnes en souffrance suite à ce nouveau Levothyrox, à commencer par ma maman… Je suis vraiment désolée pour toi.
      J’espère par mes recettes t’apporter de la douceur.
      Je t’embrasse,
      Lili

  30. Merci pour ton texte si touchant accompagnant ce beau livre que j’ai très envie de découvrir. Je chemine moi aussi depuis plusieurs années, mon corps me guide ?? et devient de plus en plus parlant, sensible à mesure du chemin. Ton livre m’appelle car tu y mets des mots/maux authentiques et j’adore l’idée d’apprendre comment cuisiner autrement, car mon corps me le demande fortement !
    Belle continuation telle que tu ES

    1. Merci beaucoup Julie pour ton message qui me fait sincèrement chaud au coeur. Merci pour tes mots et ton soutien. :)
      Je t’embrasse,
      Lili

  31. J’avais déjà lu tes articles sur la candidose qui m’avaient sacrément parlé : symptômes, lien corps/esprit, cheminement personnel et médical, cet affreux régime anti-candida (j’ai tenu 10 jours, j’avais envie de bouffer tout le monde !), arrêt du sucre, cuisine crue, alimentation ayurvédique…donc chouette chouette chouette !

    Juste une question : dans ce livre, est-ce-que tu mélanges recettes cuites et crues (moi aussi, j’oscille entre cuisine crue et recommandations liées au profil Vata ;-) ) ?

    1. Coucou Anne,

      Un grand merci pour ton message qui me fait chaud au coeur. :)
      Je suis contente de cheminer à tes côtés, de pouvoir t’apporter des réponses dans tes questionnements aussi… :)
      Oui, tout à fait, je mélange cru et cuit, sachant que l’on retrouve tout de même plus de cuit… Profil Vata également… Comme un grand nombre de personnes souffrant de candidose visiblement… :s

      Je t’embrasse,

      Lili

  32. Merci pour ce partage ! Je me pose beaucoup de questions en ce moment sur les signaux de mon corps justement… Je souhaite beaucoup de succès à ton livre et aux suivants ! TU ES une belle personne (une case peut-être^^) qui m’a toujours beaucoup inspirée.

      1. Hello Lili!

        Merci pour ton site qui fourmille d’articles, de recettes et de partages riches et précieux.
        Depuis 10 ans je suis passée par des thérapies et soins en tout genre qui m’ont permis de m’apaiser et de m’apporter un plus grand équilibre. Seulement aujourd’hui je ressens que pour aller plus loin, inclure mon alimentation dans la boucle du bien être est essentiel. Je sors d’une consultation chez une naturo qui n’a en fait fait que confirmer ce que je sentais déjà et qui n’a pas eu une approche hollistique comme je l’aurais pensé d’après son site. Du coup, je sais que la médecine chinoise et l’ayurvéda sont des pistes intéressantes (car même si au fond personne ne sait mieux que notre corps ce qui nous fait du bien ou pas, j’ai besoin d’un peu d’aide au démarrage) et je me demandais si tu avais des conseils à donner à ce niveau là ?

        Encore merci et je te souhaite de continuer sur ton beau cheminement, vive le Jeu Suis ??

        1. Coucou,
          Je te remercie pour ton message ! :)
          Il n’est pas toujours facile de trouver la bonne personne pour soi.
          Comme toi, j’ai presque tout essayé, haha ! ;)
          L’ayurveda m’a été très utile, plus que la médecine chinoise, car ça me parle vraiment, j’aime beaucoup l’approche selon les profils ayurvédiques, et les recommandations simples à appliquer, vraiment personnalisées. Encore une fois cependant, il faut trouver le bon thérapeute. Mais je te recommande l’ayurveda, c’est passionnant !
          Je t’embrasse, Lili

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *