Cheesecake de cajou aux olives noires (vegan)

Poursuivons ces festivités, si vous le voulez bien, avec une entrée originale et gourmande, qui fera fondre vos invités. Car mon cheesecake de cajou aux olives noires et à la coriandre est tout bonnement irrésistible, qu’on se le dise. Végétal, sans gluten et 100% cru (oui mesdames et messieurs !), il est également très facile à réaliser, en plus d’être un plaisir pour les papilles et les pupilles. Bref, vous l’aurez compris, il s’est passé quelque chose entre ce cheesecake et moi ce soir-là…

Cheesecake de cajou

J’espère que cette entrée festive sera sur vos tables dans quelques jours. Si c’est le cas, n’hésitez pas à m’envoyer des photos de vos réalisations par Facebook ou Instagram et à laisser un commentaire sous ma recette. Je me ferai une joie de vous lire, comme toujours !

Cheesecake de cajou aux olives noires et à la coriandre

Ingrédients pour 8 personnes : 

Pour la pâte :

  • 100 g d’amandes, préalablement trempées 4h puis égouttées
  • 100 g de noisettes, préalablement trempées 4h puis égouttées
  • 8 c. à soupe d’huile de coco fondue
  • 1 belle c. à soupe de graines de lin ou de chia moulues
  • 1/2 c. à café de sel 
  • 8 emporte-pièces de 6 à 8 cm de diamètre

Pour la crème :

  • 300 ml d’eau froide
  • 2 petites c. à café d’agar-agar
  • 200 g de noix de cajou, préalablement trempées 4h puis égouttées
  • Le jus d’1 citron jaune
  • 1 gousse d’ail, pelée et hachée
  • 1 petit bouquet de coriandre, lavé et séché
  • 1 petite c. à café de sel
  • 2 pincées de poivre noir ou de baies roses
  • 10 olives noires, coupées en 2, dénoyautées, puis recoupées en 2
  • Quelques graines germées

Déroulement de la recette :

  1. Préparer la pâte : mixer tous les ingrédients au robot, en plusieurs fois si besoin. La pâte ne doit pas être lisse, il restera des morceaux.
  2. Déposer une feuille de papier sulfurisé sur une assiette plate, puis y placer les emporte-pièces.
  3. Répartir la préparation, bien aplatir avec le bout des doigts.
  4. Placer au réfrigérateur le temps de préparer la crème.
  5. Préparer la crème : verser l’eau dans une petite casserole avec l’agar-agar.
  6. Porter à ébullition, sans cesser de mélanger, et maintenir l’ébullition 30 secondes avant d’éteindre le feu.
  7. Mixer au robot avec les noix de cajou, le jus de citron, l’ail, la coriandre, le sel et le poivre, jusqu’à l’obtention d’une crème lisse et homogène.
  8. Incorporer les olives à la préparation.
  9. Répartir la crème dans les emporte-pièces et placer au réfrigérateur 4 heures minimum.
  10. Servir décoré de graines germées.

Astuces : Vous pouvez remplacer la coriandre par de la ciboulette ou du persil, les olives par des tomates séchées ou des poivrons marinés.

Conservation : Se conserve 4 jours au réfrigérateur.

Alice, alias Lili, maman d’une petite tornade, humaine imparfaite, auteure et coach bien-être.

Je partage sur mon blog des p’tits plats et desserts végétaliens/sans gluten du quotidien pour tous, quel que soit votre régime alimentaire, pour une cuisine alternative gourmande et facile, sans étiquettes ni prise de tête. Que vous ayez envie de plus de vert dans votre vie, de repas plus respectueux de votre corps et de la planète, ou simplement d’instants gourmands légers, vous êtes au bon endroit.

Bienvenue !

ENCORE UN PETIT CREUX ?

Plus de confort, plus de vitalité, plus de simplicité.

Renseignez votre adresse e-mail et recevez un e-book de recettes exclusives végétales et sans gluten, qui apporteront la touche de douceur qui manque à votre journée !

[sibwp_form id=1]

Coach en émotion, je suis formée à la Communication Non Violente, à la gestion des Troubles du Comportement Alimentaire, à l’accompagnement, ainsi qu’à la nutrition.

J’ai fait le choix de restreindre la publicité sur mon blog pour vous permettre d’avoir une navigation plus agréable. En désactivant votre bloqueur de publicité sur ce site vous soutenez mon travail et je vous en remercie !

26 réponses

  1. Bjr. Merci pour cette recette :) je viens de la faire 100% amandes et j’adore! Par contre comme entrée, quel diamètre conseillerais tu pour l’emporte pièce ? Merci

  2. Merci pour cette délicieuse entrée! J’ai fais la moitié (ingrédients) pour deux, on avait plus faim pour la suite! ;)

  3. Bonjour Alice,

    Je vous remercie pour toutes les recettes que vous partagez avec nous, celles ci sont toujours délicieuses !

    Je vais tester cette entrée la prochaine fois que je reçois ma famille, aussi je voulais savoir si vous me conseillez d’utiliser de l’huile de coco naturelle ou de l’huile de coco inodore ? Le goût de coco n’est-il pas trop prononcé ?

    Merci d’avance et longue vie à votre blog !

    Adeline

    1. Ha oui et j’ai une autre question. Sur votre photo, je vois qu’il reste des enveloppes marrons avec les graines germées, ces dernières sont-elles consommables ? Sur certains sites il est conseillé rincer les graines germées avant de la consommer afin d’enlever cette enveloppe marron sauf qu’en réalité, c’est très difficile et contraignant de s’en débarrasser… aussi, je voulais savoir si on pouvait la manger ?

  4. Merci Lili pour cette recette. Je l’ai testée ce soir. Résultat très concluant : excellent, simple et rapide. Le mélange des saveurs est très agréable et la présentation en jette :-)

  5. Bonjour Lili,
    Ca, c’était bon, mais alors bon, mais alors vraiment très très bon !!! A l’unanimité. J’avais présenté ça sur une ardoise, avec des graines germées. Je n’ai pas mélangé les olives à la préparation, je les ai mises en petits morceaux sur le dessus, avec des tomates séchées et les graines germées. Donc en plus c’était joli :) Merci pour cette délicieuse recette, et bonne année Lili !
    (PS : j’ai eu beaucoup moins de succès, et j’ai beaucoup moins aimé la bûche, qui avait un fort goût de sarrasin ; pour un dessert je ne suis pas fan. Ou alors j’ai raté un truc.)

    1. Merci pour ton retour Natacha ! :) J’ai récemment découvert qu’il y a sarrasin et sarrasin. Apparemment, certaines farines sont plus fortes en goût que d’autres… J’utilise la farine de sarrasin de la marque Celnat que je trouve plus douce… On peut la remplacer par de la farine de coco, ou de la farine de châtaigne, mais en plus petites quantités. :)
      Bises,
      Lili

  6. Bonjour Lili,
    merci encore pour toutes tes bonnes recettes. Pour mon 1er Noël végé, je me suis jetée sur tes recettes du cheesecake en entrée (avec tomates séchées) et le potimarron en plat, et je me suis régalée.
    J’espère que tu as passé de bonnes fêtes, en tout cas, moi ça m’a évité un bon mal de crâne pour trouver des recettes de fêtes !!
    Merci toutes les bonnes idées !!
    Delphine

  7. ohlala … cette recette me tente bien aussi ! Un immense MERCI pour toutes ces bonnes idées et explications. Votre aide est précieuse, pour les débutants surtout dont je fais partie !

  8. Bonjour Lillie?

    Je te souhaites avant tout de très bonne fêtes

    Je voulais te demander par quoi je pouvais remplacer les amandes et noisettes?

    Je souhaite faire cette entrée le 31 mais une des invités ne mange pas d’amandes ni noisettes en revanche elle peut cajou/noix et cacahouète.

    J’attends ton retour.

    Bises

  9. Salut Lili !

    Je découvre ton blog et wahou !
    Pour cette recette, sais-tu par quoi je peux remplacer l’huile de coco ? Je n’en utilise jamais et je voulais savoir s’il y avait une alternative plus simple à trouver / que j’aurais déjà.

    Merci !! :)

    1. J’utile ici l’huile de coco pour ses propriétés de durcissement à froid… Tu peux toujours mettre de la margarine, qui fera le même effet, ou une autre huile mais ça se tiendra moins bien.

  10. Salut Lili,

    Merci pour ce repas de Noël qui a l’air succulent ;)

    Une petite question : est ce qu’on peut préparer cette entrée à l’avance ?

    Merci ;)

  11. Oh, ton cheesecake a l’air délicieux !!! J’enrage de ne pas pouvoir y gouter mais là, il va être difficile de remplacer tous les oléagineux et les olives. Sniff sniff.

  12. Super! ça semble faisable! juste une remarque: pourquoi cette psychose du gluten? certaines personnes, rares, ont une intolérance au gluten; Sans doute par manque d’un enzyme qui le digère, comme certains sont allergiques aux fraises, ou à autre chose, mais c’est, disons, une pathologie et tout le monde ne peut exclure tout de son régime.
    Nous, notre souci reste exclusivement ethique et d’etre vegan. je trouve que ça suffit comme « punition »! Non?

    Sinon, merci bcp pour vos delicieuses recettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *