1

Crèmes au chocolat maison express ~ 2 ingrédients (vegan, sans gluten)

Bonjour. Je vous retrouve aujourd’hui en recette ! Mon blog continue sa petite pause, avec tout de même une exception aujourd’hui, sous la forme de crèmes au chocolat maison express, avec deux ingrédients seulement.

Car une situation exceptionnelle appelle un post exceptionnel, n’est-ce pas ? Un post tout doux, tout crémeux, tout chocolaté, dans lequel on se sent en sécurité.

Crèmes au chocolat maison

Lorsque j’ai préparé mes crèmes hier midi, en vue du goûter, avec deux ingrédients seulement – l’être humain est très créatif quand il est restreint !- et qu’elles se sont avérées être fabuleuses, je me suis dit que je ne pouvais pas garder ma recette secrète, pas maintenant.

Car ces jours-ci sont des jours à chocolat.

Ces jours-ci, j’ai envie de doudou, de câlins, de cacao. J’ai besoin de tendresse, de me sentir entourée, enveloppée, au bon endroit. Le chocolat a cet effet sur moi.

Pour sortir des troubles du comportement alimentaire de ma jeunesse, j’ai dû apprendre à manger par faim uniquement, et non sous le coup de l’émotion. Je suis encore plus au clair avec cette façon de m’alimenter aujourd’hui avec une petite modification tout de même : je fais désormais confiance à mon intuition. Quand je ressens les sensations corporelles de la faim, je me questionne sur ce dont j’ai vraiment envie : du chaud, du froid, du cru, du cuit, du mou, du croquant ? Cela ne veut pas dire que mes émotions ne sont pas associées à mes choix dans mes repas. Le chocolat est une nourriture émotionnelle pour moi. C’est même LA nourriture du réconfort pour moi. J’écoute mes émotions, je les prends en compte dans mes décisions, sans profiter de leur présence pour m’apitoyer sur mon sort et faire n’importe quoi.

Crèmes au chocolat express

Mon cerveau trouve toutes les excuses depuis une semaine pour manger au-delà de la satiété. Alors que j’ai fait la paix avec mon assiette en écoutant mon corps et ses signaux de faim, voilà qu’il en profite pour m’encourager à reprendre une part de gâteau, boire un coup (alors que j’ai levé le pied sur l’alcool depuis la fin de l’année dernière), fumer une clope (alors que je n’ai pas touché une cigarette depuis des années) : pour mettre des mouchoirs sur mes émotions en fin de compte. En anglais, on appelle ça “buffering” : c’est le fait de dissimuler son stress, sa colère, sa tristesse ou encore son angoisse en ayant recours à la compulsion principalement : trop manger, trop boire, trop acheter, trop travailler… S’agiter, en excès, plutôt que ressentir. Plutôt que de prendre conscience de son émotion, de la nommer, de prendre le temps de voir comment ça fait dans son corps quand on n’est pas bien, d’essayer de comprendre les pensées associées, et de s’accepter dans cette situation, de s’aimer malgré tout, de s’aimer quoi qu’il arrive.

Quand j’ai terminé ma petite crème au chocolat hier au goûter, que j’ai mangée par faim et par envie de réconfort, les deux n’étant pas incompatibles d’après moi, j’ai senti que ma tête m’en réclamait une seconde, voire une troisième ! C’était si bon ce chocolat crémeux en bouche, cette fraîcheur cacaotée si légère et profonde à la fois.

Mon cerveau a trouvé son lot de colère, de nostalgie, d’anxiété, de frustration, de peur et de lassitude pour justifier le fait qu’en vrai, je pourrais m’enfiler toutes les crèmes au chocolat maison que j’ai préparées si je le voulais, et même prendre une pile de bouquins et filer me blottir sous la couette pour ne sortir de mon lit que dans quelques semaines, quand tout ceci sera de l’histoire ancienne et qu’on pourra enfin se promener dans un parc, déguster une glace en centre-ville, boire un café en terrasse avec un·e ami·e, serrer ses proches dans nos bras. Des petites choses toutes simples qui nous font sentir vivant·e·s, vibrant·e·s.

Crèmes au chocolat express

Mon cœur a rétorqué que je pouvais profiter de cette période de vide fertile pour remercier ce que j’ai, plutôt que de focaliser sur ce que je n’ai pas, pour apprécier l’instant, me délecter d’une crème maison, d’un projet tricot, d’un bouquin inspirant, et de chérir ceux et celles qui sont à mes côtés, présents en chair et en os, ou même virtuellement.

Sur ces quelques pensées qui sont nées d’une crème chocolatée, je vous livre ma recette (trop) facile et (trop) rapide. Prenez bien soin de vous.

Crèmes au chocolat maison express ~ 2 ingrédients

Ingrédients pour 3 crèmes au chocolat maison :

  • 80 g de chocolat noir à 56% (j’utilise le chocolat de la marque bio Chocolates Solé)
  • 200 ml de lait de coco en briquette, idéalement avec 55 à 60% de noix de coco (j’utilise le lait de coco fluide de la marque Bjorg)

Déroulement de la recette :

  1. Couper le chocolat en morceaux et le placer dans une petite casserole.
  2. Ajouter la crème.
  3. Faire chauffer à feu moyen, en prenant soin de mélanger régulièrement au fouet, jusqu’à ce que le chocolat soit complètement fondu.
  4. Répartir la préparation dans 3 ramequins, idéalement des ramequins bas (pas des pots à yaourts en somme, mais des pots à mousse au chocolat ou même à crème brûlée).
  5. Laisser refroidir et placer 1h au moins au réfrigérateur. Plus la crème patiente au frais, plus elle sera ferme et agréable en bouche.
  6. Déguster en prenant le temps, en fermant les yeux, en sentant la douceur de la crème chocolatée se disperser dans votre corps et vous envelopper…

[themoneytizer id=13364-16]