Nouilles de courgettes, sauce cajou tomates séchées, boulettes de haricots blancs (vegan)

Aujourd’hui, je vous propose une recette que j’ai réalisée cet été, à l’occasion d’un déjeuner avec mon oncle et ma tante. Il s’agit de nouilles de courgettes, nappées d’une sauce cajou et tomates séchées, et accompagnées de boulettes de haricots blancs : un plat idéal pour mettre en valeur ce magnifique légume d’été qu’est la courgette.


Nouilles de courgettes


La genèse de mon plat se trouve dans la « raw food » dont les nouilles de courgettes et les sauces à base d’oléagineux sont les stars. Je me suis inspirée des repas que j’ai pu déguster dans des restaurants où la cuisine crue était reine pour élaborer ce repas très simple à confectionner. Pour des raisons de digestibilité, j’ai préféré cuire mes nouilles de courgettes à la vapeur. Je les ai nappées d’une sauce que j’ai réalisée avec des amandes émondées ainsi que des noix de cajou, des tomates séchées et du miso. C’est d’ailleurs cette dernière qui donne du peps à mon plat, auquel j’ai ajouté des haricots blancs que j’ai préparés sous forme de boulettes, façon falafels. Si je n’ai pas choisi de faire cuire mes boulettes de haricots blancs, sachez que vous pouvez les passer au four ou les faire revenir dans une poêle dans un peu d’huile d’olive afin de leur apporter du croustillant. Vous pouvez également garder cette recette de boulettes sous le coude pour servir avec autre chose.


Nouilles de courgettes

Nouilles de courgettes, sauce cajou tomates séchées, boulettes de haricots blancs

Ingrédients pour 4 personnes :

Pour les nouilles

  • 1 kg de courgettes bio, de différentes couleurs si possible (jaune et verte)
  • 1 feuille de nori
  • 8 c. à café de graines au choix (tournesol, courge…)
  • 4 c. à café de levure maltée (ou de poudre d’amande si vous êtes cœliaque)


Pour la sauce aux noix de cajou et tomates séchées 

  • 45 g de noix de cajou
  • 45 g d’amandes émondées
  • 1 c. à café de miso de riz (ou d’orge si vous n’êtes pas cœliaque)
  • 20 g de tomates séchées (idéalement bien sèches ou égouttées si en bocal avec de l’huile)
  • 200 ml d’eau


Pour les boulettes de haricots blancs (environ 12 boulettes)

  • 350 g de haricots blancs cuits (soit 120 g poids cru)
  • 2 c. à soupe de jus de citron jaune
  • 2 c. à soupe d’eau
  • 50 g de purée de sésame complet
  • Graines de sésame


Déroulement de la recette :

  1. Préparer les nouilles de courgettes : rincer les légumes sous l’eau et ôter les extrémités. Les passer au spiralizer (ou appareil à spirale), ou à défaut à la râpe à carottes. Faire cuire les nouilles 10 à 15 minutes à la vapeur.
  2. Découper la feuille de nori en tous petits morceaux à l’aide d’un couteau ou de ciseaux. Les mélanger dans un bol aux graines et à la levure maltée (ou la poudre d’amande). Réserver.
  3. Préparer la sauce : faire tremper les oléagineux 1 à 2h dans de l’eau. Égoutter puis les placer dans le bol de votre robot avec le reste des ingrédients. Bien mixer, en plusieurs fois ni nécessaire (pour éviter la surchauffe de votre robot), jusqu’à l’obtention d’une crème relativement lisse et homogène.
  4. Préparer les boulettes de haricots : mixer tous les ingrédients, sauf les graines de sésame, jusqu’à l’obtention d’une purée. Humidifier vos mains et réaliser des boulettes avec 1 c. à soupe de préparation. Rouler chaque boulette dans des graines de sésame.
  5. Dresser les assiettes : répartir les nouilles dans les assiettes de service, napper de sauce et répartir les boulettes (environ 3 par assiette). Saupoudrer de préparation nori / graines / levure maltée (ou poudre d’amande).


Variante : À l’automne, remplacez la courgette par de la courge. Vous pouvez également remplacer les haricots blancs par des haricots rouges ou des pois chiches.


image_pdfimage_print

Alice, alias Lili, maman d’une petite tornade, humaine imparfaite, auteure et coach bien-être.

Je partage sur mon blog des p’tits plats et desserts végétaliens/sans gluten du quotidien pour tous, quel que soit votre régime alimentaire, pour une cuisine alternative gourmande et facile, sans étiquettes ni prise de tête.

Que vous ayez envie de plus de vert dans votre vie, de repas plus respectueux de votre corps et de la planète, ou simplement d’instants gourmands légers, vous êtes au bon endroit.

Bienvenue !

5 CLÉS POUR MIEUX DIGÉRER

Plus de confort, plus de vitalité, plus de simplicité.

Recevez dans votre boîte mail l’atelier vidéo bien-être Vert ma Vie dans lequel je partage avec vous mes 5 clés pour une meilleure digestion. 

ENVIE DE PLUS ?

Plus de confort, plus de vitalité, plus de simplicité.

Renseignez votre adresse e-mail et recevez un e-book de recettes exclusives végétales et sans gluten, qui apporteront la touche de douceur qui manque à votre journée !

Coach de vie certifiée et conseillère en naturopathie spécialisée dans la sphère digestive, je suis formée à la gestion des Troubles du Comportement Alimentaire, à l’accompagnement, ainsi qu’à la nutrition.

J’ai fait le choix de restreindre la publicité sur mon blog pour vous permettre d’avoir une navigation plus agréable. En désactivant votre bloqueur de publicité sur ce site vous soutenez mon travail et je vous en remercie !

13 réponses

  1. bonjour ,
    je me demandais s’il fallait faire cuire les boulettes ou si vous les mangiez crues ,
    sinon la recette semble délicieuse ;)
    merci beaucoup ,
    je vous souhaite une bonne soirée ,
    Juliette

    1. Bonjour,
      Je fais exactement comme indiqué dans la recette, cru. Mais on peut les faire cuire pour un rendu plus « falafel ». Et les congeler sans soucis. :)
      Bises,
      Lili

  2. Bonsoir LILY au risque d’être bête c’est quoi de la feuille de Nori? Une algue? Le miso de riz ne contient pas de soja??? Comme vous pour cause de santé le soja pas possible. Merci d’avance j’adore vos recettes . Et le gâteau amande purée de fruits une tuerie. Oh mes kilos LOL LOL. Cordialement . MARIE80

    1. Bonjour Marie,
      C’est la feuille qui entoure les makis ! C’est effectivement une algue. Le miso contient toujours du soja. Car il s’agit de soja fermenté.
      Bonne journée !
      Lili

  3. Miam ! ça a l’air super bon ! Il faut absolument que je teste les boulettes. Pour les courgettes, je n’avais jamais pensé à les cuire à la vapeur après découpage. Je les fais à la poêle quand je ne les mange pas crues. Merci pour l’idée et la recette :)

  4. Bonjour,
    Pardonnez mon ignorance, mais comment réalise-t-on des nouilles de courgettes ? Je sais qu’il existe des appareils pour transformer les légumes en nouilles, mais je n’en ai pas. Avez-vous une astuce ?
    Merci d’avance et merci pour cette appétissante recette!
    PS. Un conseil aussi pour la cuisson des haricots blancs ? Je ne suis pas très familiarisée avec les légumineuses (à part les lentilles)… Merci encore!

    1. Un simple économe ou une mandoline suffit à réaliser des bandelettes fines de courgettes, à cuisiner selon la recette ensuite (ou à déguster crues, telles quelles, si vous tolérez les crudités);
      Pour les haricots blancs, pour commencer achetez-les en conserve déjà cuits, ou faites-les tremper la veille au frigo, jetez l’eau de trempage le jour-même, rincez, ajoutez 3 fois leur volume d’eau (ne salez surtout pas au risque de les durcir!) et cuisez à feu doux environ 40 min, que le liquide soit absorbé et les haricots tendres.
      Bon appétit!

  5. Bonjour, vous préconisez les boulettes et la sauce, chaudes ? j’ai la flemme de faire cuire les haricots…la texture de ceux en boite sera t’elle correcte ? J’ai un spiralizeur depuis peu…je vais me régaler avec votre recette !!!

    1. Bonjour,
      Alors moi je mange tout à température ambiante, donc chaud, tiède, froid, c’est comme vous voulez ! ;) Pas de soucis pour des haricots en boîte !!
      Bises,
      Lili

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *