1

Patate douce rôtie au four, purée d’avocat et cacahuètes (vegan)

Je ne pensais pas publier cette recette de patate douce rôtie au four sur mon blog (d’où la photo très basique), et puis vous avez été si nombreux à l’aimer sur Instagram, que j’ai eu envie de partager avec vous ce repas tout simple. Je tiens à préciser que toutes mes recettes sont simples et rapides. Car au quotidien, je cuisine bel et bien les recettes que vous trouvez sur mon blog. En effet, je passe en moyenne 30 minutes à 1 heure à préparer mon dîner, dont les restes servent souvent à nous nourrir le lendemain midi, mon mari et moi. Se nourrir n’est pas un acte anodin ! Pour moi, si on peut passer 1 heure sur Facebook, on peut passer 1 heure en cuisine…

Bien manger est important à mes yeux. Aussi, j’y consacre une grande partie de mon (petit ~ pas nécessaire d’être riche pour consommer bio !) budget, préférant les produits de qualité. L’arrivée en masse sur le marché des plats préparés et des fast-food nous ont fait croire qu’on pouvait directement passer à table, sans avoir à lever le petit doigt. Mais en vrai, faire les courses, préparer sa table et ses repas fait partie de la vie. J’ajouterais même que c’est l’une des choses les plus importantes de la vie !! Car si respirer et boire de l’eau sont les priorités numéro un de notre corps, manger arrive en second. Je sais qu’on a des vies agitées. Moi aussi je travaille, j’ai une maison à faire tourner, des animaux à m’occuper, des activités à faire, du temps à prendre pour moi… Pourtant, même quand je n’ai pas le courage, je me force à cuisiner. Car je m’aime assez pour le faire.

Patate douce rôtie

Je ne blâme personne et si vous me suivez depuis quelques temps, vous savez que je parle calmement, sans pointer quiconque du doigt. Je cherche juste à vous donner l’envie de vous remettre en question peut-être ou à vous motiver, qui sait… J’encourage vivement ceux qui souhaitent des idées de repas à me suivre sur Instagram, car j’y poste régulièrement mes assiettes. Je vous invite par ailleurs à prendre un peu de temps le week-end par exemple pour feuilleter des livres/blogs de recettes, pour préparer des plats ou simplement pour hacher des oignons et des légumes ou cuire des céréales et des légumineuses, que vous congèlerez par la suite. Si vous êtes organisé, vous pourrez faire vite et bien, promis ! Je ne suis pas meilleure que vous, je suis comme vous. Lorsque j’ai démarré mon blog en 2012, je ne savais pas cuire du riz, Picard était mon meilleur ami et je faisais tout brûler.

Redonnez sens à vos repas, ajoutez de l’amour dans tout ce que vous faites, chaque jour, et vous verrez, vous aimerez délaisser votre ordinateur pour vos fourneaux…! Je referme cette parenthèse pour vous présenter ce qui suit. Un plat express donc, à base d’un trio gagnant : patate douce, avocat et cacahuètes.

Patate douce rôtie 2

Patate douce rôtie au four à l’huile de coco, purée d’avocat et cacahuètes

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 1 belle patate douce, lavée*
  • 2 c. à café d’huile de coco*
  • 2 pincées de cannelle
  • La chair d’1 avocat bien mûr
  • 1 c. à soupe de purée de cacahuète
  • 1 bel oignon jaune, pelé et haché finement
  • 2 c. à café d’huile d’olive
  • Graines germées (optionnel)
  • Cacahuètes concassées (optionnel)


Déroulement de la recette :

  1. Dans un premier temps, préchauffer votre four à 200° (th.6/7).
  2. Ensuite, couper la patate douce en 2, dans le sens de la longueur.
  3. Placer les 2 moitiés de patate douce dans un plat allant au four, face vers le haut.
  4. Déposer 1 c. à café d’huile de coco et 1 pincée de cannelle sur chaque moitié.
  5. Enfourner alors pour 45 minutes, à 200° (th.6/7) donc. Une fois les 45 minutes écoulées, éteindre le four (cette étape est importante, elle permet au légume de se ramollir légèrement et ainsi, c’est bien meilleur, faites-moi confiance !).
  6. Le four toujours éteint, écraser dans un bol à la fourchette l’avocat avec la purée de cacahuètes. Réserver.
  7. Faire revenir l’oignon jaune à feu doux et à couvert, dans un peu d’huile d’olive, jusqu’à ce qu’il soit bien fondant, une dizaine de minutes.
  8. Sortir les patates douces du four, les déposer dans les assiettes de service, répartir le “guacamole” et les oignons.
  9. Servir avec des graines germées et des cacahuètes concassées.


*Notes : Personnellement je ne pèle pas ma patate douce, que je choisis bio. Je mange la peau. Mais libre à vous de le faire. On peut remplacer l’huile de coco par de l’huile de cacahuètes, de l’huile d’olive ou de l’huile de sésame.

Astuce : J’accompagne ma patate douce de galettes de flocons, comme sur la photo.

Variante : On peut remplacer le “guacamole” et les oignons par du brocoli cuit à la vapeur, nappé d’une sauce à base de crème d’amande et de purée de cacahuètes.

Conservation : Se conserve 3 jours au réfrigérateur. La patate douce et les oignons cuits peuvent se congeler, le “guacamole” non.

[themoneytizer id=13364-16]