Risotto de chou-fleur « bonhomme » (vegan, sans gluten)

Risotto de chou-fleur

Bonjour,

Je vous retrouve ce matin pour une nouvelle idée de recette que l’on peut préparer avec son enfant, sa nièce, son petit voisin ou le loulou dont on s’occupe régulièrement. Le premier atelier de cuisine parent/enfant que j’ai animé était centré autour d’un risotto de chou-fleur « bonhomme », entièrement végétal et sans gluten, que j’avais pensé pour l’occasion.

Risotto de chou-fleur

Mon risotto de chou-fleur « bonhomme » est un plat ludique, qui constitue une activité facile à mettre en place à la maison. C’est également une opportunité à saisir pour manger du chou-fleur autrement qu’à la béchamel. Égrainer des fleurets de chou-fleur avec les mains peut s’avérer être rigolo, tout comme la confection d’un « bonhomme » végétal. J’ai grandi avec une esquisse de Giuseppe Arcimboldo dans la cuisine et il faut croire que ses œuvres m’ont inspirées ! Des œuvres singulières que je vous encourage vivement à montrer à vos petits.

Risotto de chou-fleur

Après la cuisson de son chou-fleur façon risotto, on forme le visage de son « bonhomme », devenu légèrement rose grâce à la betterave. On réalise une coiffure avec une carotte râpée. Des olives, un radis ou une tomate cerise, des choux de Bruxelles ainsi qu’une tige de persil peuvent servir à la création des yeux, du nez, des oreilles et de la bouche. Bien sûr, libre à vous de vous servir de votre imagination pour habiller votre « bonhomme » autrement.

Risotto de chou-fleur

Risotto de chou-fleur « bonhomme »

Pour 1 personne

Ingrédients :

  • 200 g de fleurets de chou-fleur
  • 1 betterave cuite
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive
  • 200 ml d’eau
  • 1 c. à café de bouillon de légumes en poudre (ex. sans « merdouilles » : marque bio Rapunzel)
  • 4 c. à soupe de crème végétale au choix ou de lait de coco
  • 1 belle carotte
  • 1 olive dénoyautée
  • ½ radis rond ou ½ tomate cerise
  • 1 tige de persil
  • 1 chou de Bruxelles cuit

Matériel :

  • 1 saladier
  • 1 couteau à bout rond
  • 1 spatule
  • 1 sauteuse avec couvercle
  • 1 verre doseur (ou 1 ancien biberon)
  • 1 cercle à pâtisserie de 10 cm de diamètre
  • 1 c. à café
  • 1 c. à soupe
  • 1 assiette blanche
  • 1 râpe à carottes
  • Quelques feuilles d’essuie-tout
  • 1 balance de cuisine

Déroulement de la recette :

Pour le risotto

  1. Égrainer 200 g de fleurets de chou-fleur avec les mains et les mettre dans une sauteuse.  (Notez qu’une option brocoli est envisageable pour réaliser des petits extra-terrestres !)
  2. Couper la betterave cuite en gros morceaux.
  3. Ajouter l’huile d’olive, l’eau et le bouillon de légumes en poudre.
  4. Cuire à couvert sur feu moyen pendant 12 minutes environ, jusqu’à ce que l’eau soit absorbée.
  5. Ajouter la crème ou le lait de coco. Bien mélanger.
  6. Poursuivre la cuisson 3 minutes.
  7. Retirer la betterave et l’utiliser pour autre chose (un houmous par exemple ou une purée).
  8. À l’aide du cercle à pâtisserie, former le visage de votre bonhomme. Pour cela, placer le cercle au centre de votre assiette et déposer du risotto dans le cercle jusqu’aux 3/4.
  9. Tasser avec le dos d’une cuillère.
  10. Retirer le cercle délicatement. Le visage du « bonhomme » est prêt à être habillé !

Pour les cheveux

  • Râper 1 belle carotte et réaliser une coiffure à votre « bonhomme ».

Pour le visage

  • Habiller le visage du « bonhomme » avec :
    • 1 olive dénoyautée coupée en 2 pour les yeux
    • ½ radis rond ou ½ tomate cerise pour le nez
    • 1 tige de persil pour la bouche
    • 1 chou de Bruxelles cuit coupé en 2 pour les oreilles.

Notes :

→ D’après mes observations, un enfant peut s’aventurer en cuisine à partir de 18 mois. Avant, il peut bien sûr mettre ses mains dans le saladier et tripatouiller, découvrir des ingrédients bruts, les toucher et les sentir, et je vous encourage vivement à le laisser faire, mais c’est à partir de 18 mois qu’il peut vraiment suivre une recette de A à Z, se servir d’ustensiles, transvaser, etc. Bien sûr, chaque personne est unique, aussi, c’est à vous de juger de l’intérêt de l’activité en fonction des envies de votre loulou.

→ Je vous conseille d’opter pour un couteau à bout rond pour les découpes, que vous effectuerez avec votre enfant. Les étapes de cuisson vous sont d’office attribuées. Les autres éléments de la recette peuvent être réalisés par votre enfant, avec plus ou moins d’aide, en fonction de son âge et de sa motricité.

Votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.*

COPYRIGHT
© Au Vert avec Lili 2012-2019 - Les textes et photos sont la propriété de l'auteure du site Au Vert avec Lili (sauf mention contraire) et ne sont pas libres de droits. Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes et photos sur vos sites/blogs/page Facebook/compte Instagram (etc.). Toute reproduction de ce blog et de son contenu, tout ou en partie, est interdite sans la permission écrite de l’auteure. Prendre connaissance des mentions légales. Note sur l'usage des cookies.