Parmentier végétarien de riz, lentilles corail et champignons, panais et lait de coco (sans gluten, vegan)

Bonjour bonjour,

Terminons ce mois de novembre en beauté si vous le voulez bien, grâce à un délicieux parmentier végétarien de riz, lentilles corail et champignons, panais et lait de coco. Ce plat doux et réconfortant, idéal en cette saison, a été mon coup de cœur de novembre ! Il réunit plusieurs de mes ingrédients chouchou d’automne, voire chouchou tout court.

Parmentier végétarien

La partie cachée de mon parmentier végétarien édition 2019 (parce que vous pouvez déjà retrouver sur mon blog et dans mes ouvrages plusieurs versions du célèbre plat (à la patate douce, à la courge, aux lentilles…) est composée de champignons, d’oignon, de riz et de lentilles corail, tandis que ma purée est au panais et au lait de coco. Si vous n’avez jamais marié ces deux derniers ingrédients, c’est LE moment d’essayer. Alors certes, je ne suis pas la plus objective lorsqu’il s’agit de panais… Tout de même, ce parmentier est un petit bijou. Que l’on peut dégainer un mardi soir – en mode « j’ai bien fait de portionner mon parmentier et de congeler des parts individuelles ! » ou servir à l’occasion d’un repas plus festif – un soir de réveillon, dressé superbement, à la manière des parmentiers d’Angélique.

Parmentier végétarien

Parmentier végétarien de riz, lentilles corail et champignons, panais et lait de coco

Ingrédients pour 4 à 6 personnes :

        • 4 parts généreuses (plat unique)
        • 6 parts classiques (dans le cadre d’un repas avec entrée et dessert)
  • 1 oignon jaune
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • 200 à 250 g de champignons de Paris
  • 140 g de riz semi-complet
  • 60 g de lentilles corail
  • 3 panais – plutôt gros
  • 2 petites pommes de terre
  • 200 ml de lait de coco en briquette
  • 1/2 c. à café de curcuma moulu
  • 1 pincée de poivre noir
  • Un peu de levure maltée ou de poudre d’amande

Déroulement de la recette :

  1. Peler l’oignon et le hacher finement. Le placer dans une sauteuse avec l’huile d’olive. Couvrir et faire cuire 5 minutes à feu moyen.
  2. Brosser les champignons, couper l’extrémité des pieds et découper les basidiomycètes (?) en fines lamelles. Placer les lamelles de champignons dans la sauteuse et poursuivre la cuisson 5 minutes.
  3. Porter une casserole remplie d’eau à ébullition et verser le riz ainsi que les lentilles corail. Cuire 15 à 20 minutes puis égoutter et passer sous l’eau froide. Égoutter à nouveau.
  4. Incorporer le duo précédent aux champignons. Répartir dans un plat rectangulaire.
  5. Éplucher les panais et les pommes de terre. Les faire cuire à la vapeur jusqu’à tendres, soit une vingtaine de minutes.
  6. Mixer avec le lait de coco et les épices.
  7. Répartir la purée sur la préparation aux champignons et au riz, et saupoudrer de levure maltée ou de poudre d’amande.
  8. Enfourner 25 à 30 minutes dans un four préalablement préchauffé à 200° (th.6-7).
  9. Servir aussitôt. Saler au goût.

Alice, alias Lili, maman d’une petite tornade, humaine imparfaite, auteure et coach bien-être.

Je partage sur mon blog des p’tits plats et desserts végétaliens/sans gluten du quotidien pour tous, quel que soit votre régime alimentaire, pour une cuisine alternative gourmande et facile, sans étiquettes ni prise de tête. Que vous ayez envie de plus de vert dans votre vie, de repas plus respectueux de votre corps et de la planète, ou simplement d’instants gourmands légers, vous êtes au bon endroit.

Bienvenue !

ENCORE UN PETIT CREUX ?

Plus de confort, plus de vitalité, plus de simplicité.

Renseignez votre adresse e-mail et recevez un e-book de recettes exclusives végétales et sans gluten, qui apporteront la touche de douceur qui manque à votre journée !

[sibwp_form id=1]

Coach en émotion, je suis formée à la Communication Non Violente, à la gestion des Troubles du Comportement Alimentaire, à l’accompagnement, ainsi qu’à la nutrition.

J’ai fait le choix de restreindre la publicité sur mon blog pour vous permettre d’avoir une navigation plus agréable. En désactivant votre bloqueur de publicité sur ce site vous soutenez mon travail et je vous en remercie !

3 réponses

  1. Bonjour,
    j’ai testé la recette en la suivant rapidement. Si j’avais pris la peine de la lire je me serai organisé différemment : Etape 5 et 3 en premier, c’est ce qui prends le plus de temps !
    Sinon le résultat est bien. Améliorable pour correspondre totalement à mes goûts (c’est personnel ;-) ; j’ajouterai une pointe d’ail la prochaine fois.
    Le plat apporte cependant le réconfort annoncé, le contrat est donc rempli et mon estomac aussi :-))
    David

    1. Bonjour David,
      Merci pour ce retour bien utile ! :)
      Je suis intolérante à l’ail alors je n’en cuisine plus, mais bien sûr, tu peux en glisser partout, au contraire. :)
      Belle fin de semaine,
      Lili

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *