Bowl cake vegan à la banane

Êtes-vous vous aussi, comme moi, passé à côté de la déferlante bowl cake qui a frappé la toile en 2015 ? Cette tendance, propagée par nos amis anglophones (“bowl” étant tout simplement l’équivalent du mot “bol” en français, et “bowl cake” voulant dire “gâteau dans un bol”), est la nouvelle star des petits-déjeuners healthy et pour cause : complet, rassasiant, facile et rapide à réaliser, il se prépare la veille pour le lendemain avec des ingrédients que l’on a toujours sous la main. Excellente alternative au muesli, granola, porridge, smoothie bowl, pancakes et autres délices matinaux, le bowl cake vegan peut également se déguster au goûter, avant une séance de sport par exemple ou une longue balade en forêt.


Bowl cake vegan


Ma recette de bowl cake est née à la suite de la confection d’un lait d’amande maison. D’ordinaire, je glisse l’okara (la pulpe qui reste après filtrage du lait dans l’étamine) dans une salade, une soupe, une pâte à biscuits ou à gâteaux. Cette fois-ci, j’ai eu envie de l’associer à une banane bien mûre qui traînait dans ma corbeille à fruits et d’en faire la star de mon prochain petit-déjeuner. Quel succès !! Ne vous inquiétez pas cependant si vous n’avez pas d’okara sous la main. Vous pouvez tout à fait opter pour un mélange de poudre d’amande et de farine de coco, comme indiqué en bas de la recette.


Bowl cake vegan 2

Bowl cake vegan à la banane {et okara d’amande}

Ingrédients pour 1 personne :

  • 1 banane bien mûre
  • 60 g d’okara d’amande*
  • 1/2 c. à café de bicarbonate alimentaire
  • 1/2 c. à café de vanille moulue
  • 1 pincée de sel
  • 1 belle c. à soupe de sirop d’érable (ou, à défaut, d’agave)
  • 3 c. à soupe de lait végétal au choix
  • 1 c. à soupe de graines de chia (ou, à défaut, de graines de lin moulues)
  • Quelques amandes effilées, fruits de saison, noix de coco râpée, sirop de coco…


Déroulement de la recette :

Cette recette se réalise la veille pour le lendemain matin (option petit-déjeuner) ou le matin pour l’après-midi (option goûter).

  1. Peler la banane et l’écraser dans un bol, à la fourchette.
  2. Ajouter l’okara d’amande, le bicarbonate alimentaire, la vanille moulue et le sel et combiner le tout en écrasant à la fourchette.
  3. Incorporer le sirop d’érable, le lait végétal et les graines de chia.
  4. Laisser reposer 5 à 10 minutes.
  5. Huiler légèrement un bol de taille moyenne, à l’huile de coco par exemple, et y verser la préparation avant de lisser cette dernière. La préparation ne doit pas remplir le bol. Il est important de laisser quelques centimètres entre le haut du bol et la préparation.
  6. Verser de l’eau dans une casserole et la porter à ébullition. Placer le bol dans l’eau chaude et ajuster la quantité d’eau de sorte que le bol soit bien immergé dans l’eau mais pas entièrement, à hauteur de la préparation seulement.
  7. Baisser légèrement le feu, afin que l’ébullition cesse, et laisser cuire ainsi au bain-marie pendant 30 à 35 minutes. Pour information, ma plaque de cuisson à induction affiche les degrés, aussi j’ai fait cuire mon bowl cake 35 minutes à 100°C.
  8. Sortir le bol de la casserole sans vous brûler, à l’aide d’un torchon par exemple puis laisser refroidir. Démouler sur une assiette à dessert.
  9. Placer au réfrigérateur pour la nuit (ou plusieurs heures). Le matin, au réveil, décorer votre bowl cake avec des amandes effilées, des lamelles de fruits de saison, un filet de sirop de coco, de la noix de coco râpée… avant de déguster.


*Note : J’ai effectué cette recette à partir de l’okara d’amande que j’ai obtenu en réalisant mon lait végétal maison (la recette est disponible ici), en utilisant 50 g d’amandes pour 1 litre d’eau, ce qui me donne après filtrage à l’étamine de mon lait 60 g d’okara. Vous pouvez néanmoins remplacer ce dernier par un mélange de 30 g de poudre d’amande et 30 g de farine de coco.

Astuce : Il est tout à fait possible de faire cuire ce bowl cake vegan à la banane à la vapeur !

image_pdfimage_print

Alice, alias Lili, maman d’une petite tornade, humaine imparfaite, auteure et coach bien-être.

Je partage sur mon blog des p’tits plats et desserts végétaliens/sans gluten du quotidien pour tous, quel que soit votre régime alimentaire, pour une cuisine alternative gourmande et facile, sans étiquettes ni prise de tête.

Que vous ayez envie de plus de vert dans votre vie, de repas plus respectueux de votre corps et de la planète, ou simplement d’instants gourmands légers, vous êtes au bon endroit.

Bienvenue !

5 CLÉS POUR MIEUX DIGÉRER

Plus de confort, plus de vitalité, plus de simplicité.

Recevez dans votre boîte mail l’atelier vidéo bien-être Vert ma Vie dans lequel je partage avec vous mes 5 clés pour une meilleure digestion. 

ENVIE DE PLUS ?

Plus de confort, plus de vitalité, plus de simplicité.

Renseignez votre adresse e-mail et recevez un e-book de recettes exclusives végétales et sans gluten, qui apporteront la touche de douceur qui manque à votre journée !

Coach de vie certifiée et conseillère en naturopathie spécialisée dans la sphère digestive, je suis formée à la gestion des Troubles du Comportement Alimentaire, à l’accompagnement, ainsi qu’à la nutrition.

J’ai fait le choix de restreindre la publicité sur mon blog pour vous permettre d’avoir une navigation plus agréable. En désactivant votre bloqueur de publicité sur ce site vous soutenez mon travail et je vous en remercie !

6 réponses

  1. Bonjour et merci pour cette belle idée de recette qui semble bien savoureuse!
    Je me demandais s’il était vraiment bien utile de cuire tous ces ingrédients. Est-il possible de laisser l’ensemble au réfrigérateur toute la nuit en permettant aux graines de chia de bien gonfer et ainsi de conserver tous les nutriment?
    Merci encore!

    1. Bonjour,

      Je ne suis pas obnubilée par les nutriments, alors oui, certainement qu’on en perd un peu, comme quand on laisse son verre de jus sur la table 5 minutes… D’après moi, bloquer là-dessus est une source de stress et perte d’énergie (c’est mon expérience personnelle qui parle)…
      Libre à vous de ne pas cuire… Mais dans ce cas, vous n’avez plus le même goût, ni la même texture.
      La cuisine/se nourrir doivent rester un plaisir, non ?

      Lili

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *